Marchés français ouverture 8 h 2 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0438
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 757,69
    -1 287,78 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

RUBIS: Activité du T1 2022 - Croissance robuste des volumes (+ 10 %) et de la marge brute (+ 7 %)

RUBIS
RUBIS: Activité du T1 2022 - Croissance robuste des volumes (+ 10 %) et de la marge brute (+ 7 %)

05-Mai-2022 / 17:45 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l’émetteur.

 

Paris, le 5 mai 2022, 17h45 CET

 

 

ACTIVITÉ DU T1 2022

CROISSANCE ROBUSTE DES VOLUMES (+ 10 %) ET DE LA MARGE BRUTE (+ 7 %)

 

 

 

Rubis a réalisé un très bon 1er trimestre 2022 avec des volumes records, en hausse sur les niveaux pré-Covid. Bien qu’encore impactée par la pandémie, l’activité globale bénéficie de la reprise du tourisme dans la région des Caraïbes, de réservoirs de croissance spécifiques (GPL-carburant) en Europe et d’une bonne dynamique commerciale dans le réseau de stations en Afrique de l’Est.

 

Dans un environnement particulièrement volatil et incertain, le Groupe enregistre une forte croissance tant au niveau des volumes que de la marge brute, tandis que la JV Rubis Terminal connaît une légère croissance des recettes par rapport au 1er trimestre 2021 :

  • Distribution : des volumes en hausse de 10 % par rapport au 1er trimestre 2021 et une croissance homogène à travers les zones géographiques, tirée principalement par les Caraïbes. Les volumes sont en hausse de 29 % par rapport au 1er trimestre 2019. En excluant les acquisitions en Afrique de l’Est en 2019, les volumes commercialisés dépassent le niveau record d’avant Covid avec une croissance de 8 % par rapport au T1 2019. La marge unitaire est en légère baisse, de 3 %, dans un contexte de flambée historique des prix du pétrole sur le trimestre (+ 86 %). En excluant le réseau de stations-service à Madagascar, la marge unitaire du T1 2022 augmente de 1 % rapport à 2021. La marge brute progresse de 7 % par rapport au T1 2021 ;

  • Support & Services[1] : la combinaison de l’augmentation des volumes et d’une progression des marges unitaires se traduit par une croissance à 19 % de la marge brute du négoce/shipping par rapport au T1 2021, alors que la contribution de la logistique et de la raffinage SARA est quasi stable ;

  • JV Rubis Terminal : après une forte progression au T1 2021 (croissance organique de 6 %), la JV Rubis Terminal enregistre une stabilisation de sa croissance en termes de recettes (+ 1,4 %) avec une bonne dynamique en Espagne et un taux d’utilisation des capacités proche de 100 % en chimie, dans la zone ARA. 

 

Le chiffre d’affaires Groupe s’établit à 1 473 M€, en hausse de 49 %, principalement impacté par la hausse des cotations du pétrole, mais aussi porté par la forte croissance des volumes. La répartition des ventes par segment et par zone géographique est présentée ci-dessous. On rappellera que Rubis, en tant que distributeur, répercute sur le prix de vente la hausse du coût d’approvisionnement. En conséquence, les paramètres pertinents de la croissance de l’activité et des résultats sont les volumes et les marges unitaires plutôt que le chiffre d’affaires.

 

 

Variation

Chiffre d’affaires (en M€)

T1 2022

vs T1 2021

Distribution

  • Europe

  • Caraïbes

  • Afrique

1 275

214

539

522

49 %

31 %

61 %

47 %

Support & Services

198

48 %

Chiffre d’affaires consolidé

1 473

49 %

 

 

 

Distribution (87 % du chiffre d’affaires consolidé)

La branche Distribution regroupe l’ensemble des activités de distribution de carburants (réseaux de stations-service), gaz liquéfiés, bitume, fioul commercial, lubrifiants et carburant aviation et marine, réalisées sur les trois zones géographiques : Europe, Caraïbes et Afrique.

Le premier trimestre 2022 a enregistré une forte croissance des volumes non seulement tirée par l’effet post-Covid dans la région des Caraïbes, mais également en Europe et en Afrique. Les volumes de la branche ont dépassé les niveaux pré-Covid sur la base d’un périmètre comparable (+ 8 % vs T1 2019), malgré un segment aviation encore en retrait par rapport à ce marqueur. Au total, avec plus qu’un doublement des ventes d’aviation (x 2,5) dans la zone Caraïbes sur le T1 2022, ces dernières restent encore à 77 % du niveau observé avant la crise Covid, laissant une marge de progression résiduelle significative.

Le tableau ci-dessous indique la répartition des volumes par région sur la période 2019-2022. Il fournit également à titre d’illustration la comparaison sur la période 2019-2022 : a) hors Afrique de l’Est (à périmètre égal), b) à périmètre égal et hors volumes aviation, démontrant ainsi la croissance de l’activité dans la région Caraïbes, hors impact Covid sur le segment aviation.

 

ÉVOLUTION DES VOLUMES PAR RÉGION AU T1 SUR LA PÉRIODE 2019-2022

 

(en '000 m3)

2022

2021

2020

2019

2022
vs 2021

2022
vs 2019*

2022
vs 2019*
hors aviation

Europe

263

241

241

252

+ 9 %

+ 4 %

+ 4 %

Caraïbes

563

482

564

555

+ 17 %

+ 1 %

+ 7 %

Afrique

627

597

599

318

+ 5 %

+ 21 %

+ 22 %

TOTAL

1 454

1 320

1 404

1 125

+ 10 %

+ 8 %

+ 11 %

*2022 vs 2019 à périmètre constant, hors acquisition en Afrique de l’Est (en avril 2019).

Développement commercial par région – faits marquants :

  • Europe : il est rappelé que le GPL représente le principal produit commercialisé dans cette zone (80 %), lequel réalise 90 % de la marge brute. Les volumes sont en augmentation de 9 % à 263 200 m3, tirés par l’Espagne et le Portugal et par une forte expansion des ventes de GPL-carburant (+ 60 %) en France et en Espagne ;

  • Caraïbes : les volumes sont en croissance de 17 % à 563 100 m3. Le principal facteur de croissance réside dans l’aviation qui a contribué à hauteur de la moitié de cette progression. La reprise de l’activité touristique dans les Antilles françaises et les Caraïbes a eu un effet d’entraînement sur l’ensemble des segments du marché contribuant pour le solde à la croissance de la zone ;

  • Afrique : les volumes ont atteint 627 200 m3 en hausse de 5 %, tirés par une croissance à deux chiffres observée dans les volumes commercialisés en stations-service. Cette performance est le résultat d’actions de développement engagées par le Groupe en Afrique de l’Est, comprenant notamment la rénovation, la mise aux couleurs des stations et plus généralement l’attractivité commerciale (i.e. boutique et/ou offre de restauration). Ces actions se sont traduites par un meilleur taux de fréquentation des points de ventes. Le secteur bitume est stable à un haut niveau (- 2 %) et 50 % au-dessus du niveau enregistré en 2020.

 

Support & Services (13 % du chiffre d’affaires consolidé) 

La branche Support & Services regroupe les activités de négoce, logistique, transport maritime ainsi que la raffinerie des Antilles (SARA). Ces activités ont généré un chiffre d’affaires global de 198 M€ (+ 48 %) au T1 2022.

La croissance des volumes et des marges unitaires a permis de générer une hausse de 19 % de la marge brute sur la période dans le segment négoce/shipping. Les segments raffinage (SARA) et logistique bénéficient d’un business model garantissant des résultats quasi stables.

 

 

Joint-venture Rubis Terminal

Rubis Terminal a témoigné d’une forte résistance de son modèle d’affaires et d’un taux d’utilisation de ses capacités supérieur à 90 %. Dans le prolongement de l’exercice 2021, qui a bénéficié d’augmentations de capacités, les recettes de stockage ont poursuivi leur croissance (+ 1,4 %) à 55,2 M€ (en incluant la JV d’Anvers à 50 % et hors Turquie) :

  • en France (- 0,9 %) les recettes sont légèrement affectées par l’évolution de produits pétroliers tandis que les recettes biocarburants, chimiques et agroalimentaires enregistrent une croissance à deux chiffres ;

  • l’Espagne (+ 6,0 %) continue à connaître une forte dynamique de croissance tirée par les segments biocarburants  et produits chimiques, bien que le segment des carburants dans le pays ait été temporairement affecté par les grèves des transporteurs ;

  • dans la zone ARA – Rotterdam et Anvers – (stable), la demande globale reste dynamique mais avec un taux d’utilisation proche de 100 % et sans nouvelles capacités mises en service, les recettes de stockage sont restées stables. Par ailleurs, un nouveau contrat de stockage de biocarburant (en remplacement de fioul lourd) dont le démarrage est prévu fin 2022 a nécessité l’immobilisation des installations pour travaux d’adaptation, générant dans l’intervalle un report des recettes.

 

Perspectives

Comme indiqué à l’occasion de la publication des résultats annuels 2021, le début de l’exercice 2022 fait preuve d’un bon développement des volumes et des résultats. Le Groupe est confiant sur sa capacité à délivrer de la croissance à moyen/long terme grâce aux leviers que constituent sa présence dans des zones géographiques à fort développement démographique et à forte demande d’énergie, l’amélioration de son positionnement en Afrique de l’Est et les perspectives du secteur bitume, porté à long terme par la forte demande d’infrastructures.

Le Groupe est engagé dans l’expansion et l’amélioration de ses opérations en Afrique de l’Est. Les investissements dans l’ex-réseau KenolKobil ont commencé à porter leurs fruits, en témoignent la croissance des volumes et des résultats. À ce jour, plus de la moitié du réseau ex-KenolKobil a bénéficié d’une mise aux couleurs RUBiS et ce programme devrait être achevé d’ici la fin de l’année 2022. Une des priorités consiste à développer des recettes hors-carburants avec un objectif de 50 % du réseau RUBiS offrant aux clients ces services complémentaires avec pour effet l’augmentation du taux de fréquentation des stations-service. Dans cette perspective, plus de 30 % du réseau éligible a déjà été équipé en boutiques et/ou restaurants.

L’acquisition de Photosol[2], l'un des leaders indépendants de l'énergie photovoltaïque en France, a été finalisée le 14 avril dernier. Cette acquisition constitue le socle du développement des activités du Groupe dans les énergies renouvelables et devrait bénéficier de la forte présence de Photosol en France et du positionnement de Rubis à l’international. Dans un secteur qui bénéficie d’un très fort potentiel de croissance, Photosol prévoit d’accroître sa capacité installée de 330 MW à 1 GW d’ici 2025 et 2,5 GW d’ici 2030 avec un pipeline de projets de plus de 3,5 GW en France. Photosol prévoit une croissance annuelle composée de son RBE[3] de 40 % sur la période 2022-2025 et Rubis attend une contribution en RBE du segment renouvelable au sein du Groupe de 25 % à moyen terme. 

Rappel des conditions de la transaction et impact financier :

  • paiement en numéraire de 385 M€ pour une participation de 80 %, consolidation à 100 % de la dette nette de Photosol de 362 M€, soit un impact total sur la dette financière nette consolidée de Rubis de 747 M€ proforma 2021 ;

  • l'acquisition est entièrement financée par endettement, conduisant ainsi à un ratio dette nette/RBE proforma[4] inférieur à 2,5x (hors dette sans recours sur les actifs d'exploitation, le ratio proforma dette nette d'entreprise/RBE est à 1,6x).

 

Crise en Ukraine et sanctions à l’égard de la Russie et de la Biélorussie : le groupe Rubis Énergie n’a pas d’activité ni d’actifs, ni d’approvisionnement en provenance des pays sous sanctions. L’exposition de la JV Rubis Terminal se limite à la France avec des contrats de stockage de fioul et de gazole en provenance de Russie de l’ordre de 3 M€, représentant moins de 2 % de ses recettes stockage.

 

 

ESG – Faits marquants

 

  • Le Groupe poursuit la mise en œuvre de sa stratégie Climat, en particulier :

  • l'amélioration de l'efficacité énergétique de ses activités : augmentation de l'objectif de réduction des émissions de CO2 à 30 %[5] d'ici 2030 (versus 2019, scopes 1 et 2 des activités Distribution et Support & Services), sur la base d'une étude approfondie des leviers de décarbonation ;

  • le développement de nouvelles activités dans les énergies renouvelables (finalisation de l'acquisition de Photosol le 14 avril 2022).

 

  • Le rapport RSE 2021, inclus dans le Document d’enregistrement universel, a été publié le 29 avril 2022 (disponible sur www.rubis.fr). Il présente les indicateurs environnementaux (dont le bilan carbone complet et les indicateurs d'intensité carbone des opérations), sociaux (dont le taux de fréquence des accidents du travail : 4,6 en 2021 contre 5,5 en 2020) et les données éthiques/sociétales de Rubis et de ses filiales, ainsi que les principaux objectifs de la stratégie RSE du Groupe, inclus dans sa feuille de route RSE Think Tomorrow 2022-2025 et contribuant aux Objectifs de Développement Durable de l'ONU.

 

 

Conférence téléphonique pour les investisseurs et analystes

Date : jeudi 5 mai 2022, 18h00-19h00 CET

Intervenants : Bruno Krief, Directeur Général Finance - Anna Patrice, Directrice des Relations Investisseurs

Lien d'enregistrement : http://emea.directeventreg.com/registration/8189596

 

 

Prochains événements :

Assemblée Générale des actionnaires : 9 juin 2022, 14h00

Détachement du coupon : 14 juin 2022

Paiement du dividende en numéraire : 16 juin 2022

Résultats semestriels 2022 : 8 septembre 2022 (après bourse)

 

 

 

 

 

Contact Presse

Contact analystes

RUBIS

Service Communication

RUBIS

Anna Patrice – Directrice des Relations Investisseurs

Tel. : +(33) 1 44 17 95 95

presse@rubis.fr

Tel : +(33) 1 45 01 72 32

investors@rubis.fr

 

[1] Il est rappelé que Support & Services comprend le négoce/shipping ainsi que la logistique et le raffinage (SARA), ce dernier étant régulé.

[2] Acquisition de Photosol : Rubis a acquis 80 % du capital, les fondateurs et dirigeants conservent une participation de 20 %.

[3] Le RBE annuel prévisionnel de Photosol est de 25 M€ en 2022 (hors IFRS 2 et hors IFRS 16), consolidé par Rubis à partir du 1er avril 2022 (sur 9 mois en 2022).              

[4] Ratios dette nette/RBE proforma : intégrant Photosol sur l’ensemble de l'exercice 2021.

[5] Ancien objectif annoncé en mars 2021 : réduction de 20 % des émissions de CO2 d'ici à 2030 (par rapport à 2019, scope 1 et 2 des activités Distribution et Support & Services).

Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : RUBIS: Activité du T1 2022 - Croissance robuste des volumes (+ 10 %) et de la marge brute (+ 7 %)


Langue :

Français

Entreprise :

RUBIS

46, rue Boissière

75116 Paris

France

Téléphone :

+33 144 17 95 95

Télécopie :

+33 145 01 72 49

E-mail :

investors@rubis.fr

Internet :

www.rubis.fr

ISIN :

FR0013269123

Ticker Euronext :

RUI

Catégorie AMF :

Informations privilégiées / Communiqué sur comptes, résultats

EQS News ID :

1345249

 

Fin du communiqué

EQS News-Service

show this
show this
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles