Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 622,04
    -90,17 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    17 654,49
    +46,06 (+0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    -0,0071 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 201,79
    -1 592,20 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,28
    +5,33 (+0,38 %)
     
  • S&P 500

    5 428,89
    +7,86 (+0,14 %)
     

RUBIS: Activité du T1 2024 : une solide performance opérationnelle sur une base de comparaison élevée

Rubis
Rubis

  

Paris, le 7 mai 2024, 17h45 (CET)

  • Distribution d’énergies

    • Retail & Marketing – Solide croissance des volumes de 4 %, marge brute à 209 M€
      (+ 2 % en ajusté1)

      • Forte croissance du segment aviation en Afrique et aux Caraïbes

      • Bonne performance opérationnelle du réseau de distribution de carburant en Afrique

      • Baisse de l’activité bitume au Nigéria

    • Support & Services – Marge brute (hors SARA) en retrait de 16 %, après un excellent T1 2023

      • Taux d’utilisation élevé des navires aux Caraïbes

  • Production d’électricité renouvelable

    • Portefeuille sécurisé : + 5 % vs décembre 2023 ; à 936 MWc

    • Corporate PPA : signature d’importants contrats de partenariat avec Data4 et un autre acteur majeur représentant un total de 105 MWc

  • Objectifs 2024 réaffirmés

  • Cession de Rubis Terminal signée

    • Finalisation de l’accord avec I Squared Capital : clôture de l’opération prévue mi-2024

    • Versement d’un acompte sur dividende à titre exceptionnel de 0,75 € par action après la clôture de l’opération

PUBLICITÉ

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR BRANCHE ET PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

(en millions d’euros)

T1 2024

T1 2023

Variation

Distribution d’énergies

1 652

1 731

- 5 %

Retail & Marketing

1 392

1 431

- 3 %

Europe

209

218

- 4 %

Caraïbes

590

577

+ 2 %

Afrique

593

636

- 7 %

Support & Services

260

300

- 13 %

Production d’électricité renouvelable

8

9

- 5 %

TOTAL

1 660

1 740

- 5 %

Le 7 mai 2024, Clarisse Gobin-Swiecznik, Gérante, commente l’activité du premier trimestre : "J'ai le plaisir d'annoncer que le premier trimestre 2024 a enregistré de solides performances opérationnelles. Nos activités traditionnelles se sont développées comme prévu, constituant une base solide pour la Société. Nous sommes particulièrement satisfaits du développement soutenu de Photosol, très prometteur pour la croissance future.

Conformément à notre stratégie, nous avons également annoncé la cession de Rubis Terminal au cours du trimestre. Cette décision nous permet de cristalliser la valeur générée et d'allouer plus efficacement les ressources pour garantir l'avenir de la Société.

En ce qui concerne les perspectives, nous restons confiants dans les prévisions fournies lors de la publication des résultats de l'exercice 2023 et nous sommes enthousiastes quant à l'impulsion que nous sommes en train de créer dans l'ensemble du Groupe ».

DISTRIBUTION D’ÉNERGIES

Retail & Marketing

Le premier trimestre 2024 enregistre une progression de ses volumes de 4 % vs 2023, qui était particulièrement élevé. En excluant les éléments exceptionnels et effets de change au Nigéria au T1 2023, la marge brute a augmenté de 2 %.

VOLUMES ET MARGE BRUTE PAR PRODUIT

 

Volumes

(en milliers de m3)

Marge brute

(en M€)

Marge brute ajustée*

(en M€)

 

T1 2024

T1 2023

Variation

T1 2024

T1 2023

Variation

T1 2024

T1 2023

Variation

GPL

343

336

2 %

84

83

1 %

84

83

1 %

Carburant

1 048

978

7 %

103

116

- 11 %

103

105

- 2 %

Bitume

100

117

- 15 %

23

36

- 38 %

23

18

25 %

TOTAL

1 491

1 432

4 %

209

235

- 11 %

209

 

2 %

* Ajustée des éléments exceptionnels et effets de change 2023.

La croissance du GPL au premier trimestre 2024 a été soutenue par la demande élevée du vrac au Maroc et en Afrique du Sud. Le GPL-carburant a connu une forte croissance en Espagne, notamment au premier trimestre (+ 31 % en volume), suivant la même dynamique que les années précédentes. La marge brute est restée stable à + 1 %.

Carburants :

  • Résilience du réseau de stations-service (représentant 48 % des volumes et 50 % de la marge brute carburant au T1 2024) avec un volume stable à + 0 % par rapport au T1 2023. L'activité sur la zone Afrique a prouvé sa robustesse avec une légère baisse des volumes à - 2 % malgré le ralentissement économique, le prix élevé des carburants et la concurrence féroce au Kenya. Aux Caraïbes, les volumes ont augmenté de 3 %, grâce à la performance continue de la Jamaïque. La marge brute a diminué, sous l'effet de la hausse inattendue du shilling kenyan.

  • Croissance des volumes de 7 % du segment commercial et industriel (C&I, représentant 28 % des volumes et 26 % de la marge brute carburant au T1 2024). La forte performance des Caraïbes, où l'activité au Guyana a maintenu un rythme dynamique, explique l'essentiel de cette croissance. La marge brute a augmenté en conséquence par rapport à 2023.

  • Forte croissance des volumes du segment aviation (représentant 21 % des volumes et 19 % de la marge brute carburant au T1 2024) depuis le début de l'année 2023 qui s'est poursuivie au T1 2024, s'établissant à + 39 % vs 2023. Cette hausse a été tirée par le Kenya dont les volumes ont presque doublé sur le trimestre (la marge unitaire a augmenté de + 145 % sur ce marché) et la région Caraïbes où l'activité a été particulièrement forte. L'augmentation significative des volumes a conduit à l’augmentation de la marge brute en conséquence.

Bitume : les volumes sont en retrait de 15 % vs 2023. Cette contraction s'explique principalement par la diminution des volumes au Nigéria suite à la décision de quelques constructeurs routiers de suspendre leurs projets en attendant que la monnaie se stabilise. Le Sénégal et le Cameroun ont montré une bonne dynamique, avec des volumes et des marges en hausse. Au total, la marge brute ajustée a augmenté de 5 M€ vs 2023.

VOLUMES ET MARGE BRUTE PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

Volumes

(en milliers de m3)

Marge brute

(en M€)

Marge brute ajustée*

(en M€)

 

T1 2024

T1 2023

Variation

T1 2024

T1 2023

Variation

T1 2024

T1 2023

Variation

Europe

245

244

0 %

62

59

6 %

62

59

6 %

Caraïbes

573

538

7 %

80

73

10 %

80

73

10 %

Afrique

674

650

4 %

67

103

- 35 %

67

74

- 9 %

TOTAL

1 491

1 432

4 %

209

235

- 11 %

209

 

2 %

* Ajustée des éléments exceptionnels et effets de change 2023.

La marge unitaire ajustée s’est établie à 140€/m3, en baisse de 2 % vs T1 2023.

Par région, la dynamique sur la période a été la suivante :

  • l’Europe est stable en volume. La marge brute a augmenté de 6 % du fait de l'augmentation des ventes du GPL-carburant en Espagne et en France ;

  • les Caraïbes sont restées dynamiques, avec un volume en hausse de 7 %, après deux années consécutives de croissance à deux chiffres. Les performances opérationnelles ont été optimales, avec des gains de parts de marché et une forte augmentation des marges (+ 10 %). Cette région est principalement tirée par le Guyana, la Jamaïque et le Suriname ;

  • en Afrique, la marge brute est en baisse de 9 %, corrigée sur le T1 2023 de l'échelonnement du paiement par l'État malgache du manque à gagner de 2022 (11,3 M€) et de la neutralisation des pertes de change au Nigéria (18,3 M€). L'économie du Kenya reste sous pression et l'activité bitume au Nigéria est confrontée à des vents contraires.

Support & Services 

L’activité Support & Services a enregistré au T1 2024 un chiffre d'affaires de 260 M€ (- 13 %), après un T1 2023 très élevé.

Les volumes et les marges sont en repli respectivement de 28 % et de 23 % vs 2023. Le T1 2023 a été marqué par d'importantes livraisons de brut, tandis que les livraisons 2024 devraient reprendre seulement au T2. Le négoce dans les Caraïbes a été dynamique avec une progression de 20 % en volume et 34 % en marge brute, mettant à profit les deux navires acquis en 2023.

La SARA et les opérations logistiques, dont les business models sont spécifiques, présentent un profil de marge stable.

PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE

  • Portefeuille sécurisé en hausse de 5 % vs 2023

Le nombre d'actifs en exploitation a augmenté de 3 % à fin mars 2024 et de 14 % au cours des 12 derniers mois. Néanmoins, le chiffre d’affaires du T1 2024 est en légère baisse par rapport au T1 2023. Pour mémoire, le T1 2023 avait bénéficié d’un volume significatif de vente directe d'électricité au marché, ce qui ne s'est pas reproduit en 2024, les prix de marché n'étant pas favorables. Le portefeuille sécurisé a atteint 936 MWc, en hausse par rapport aux 893 MWc au 31 décembre 2023. En ce qui concerne le pipeline, trois nouveaux projets ont atteint le statut de RTB (Ready-to-build2 : prêt à construire), représentant un total de 50 MWc.

DONNÉES FINANCIÈRES ET OPÉRATIONNELLES

 

T1 2023

T2 2023

T3 2023

T4 2023

T1 2024

Capacité installée (en MWc)

394

394

421

435

450

Production d’électricité (en GWh)

81

153

167

71

81

Chiffre d’affaires (en M€)

9

16

16

8

8

  • Signature d’importants corporate PPA avec Data4 et un autre acteur majeur

Fin 2023, Photosol a signé d'importants contrats de partenariat avec Data4, un opérateur et investisseur français dans le secteur des centres de traitement de données. Ces contrats permettront à Rubis Photosol de fournir de l'électricité verte à partir d'installations situées dans les Alpes-Maritimes et le Loir-et-Cher. Les deux parcs solaires auront une capacité cumulée de 50 MWc et le tarif est garanti pour 10 ans.

En avril 2024, Photosol a signé un contrat d'achat d'électricité avec un autre acteur majeur pour fournir de l'électricité à partir de deux parcs solaires représentant 55 MWc. Le tarif est garanti pour 20 ans.

PERSPECTIVES – OBJECTIFS 2024 RÉAFFIRMÉS

Après une solide performance en 2023, Rubis maintient sa dynamique et délivre des résultats conformes aux attentes.

Bien qu'une normalisation ait été attendue, les Caraïbes continuent d'afficher une forte croissance. La performance opérationnelle de l'Europe et de l'Afrique en 2023 se poursuit également, malgré quelques vents contraires. La branche Production d’électricité renouvelable se développe comme prévu.

Ainsi, les objectifs communiqués au marché pour 2024 sont réaffirmés avec un RBE Groupe qui devrait s’établir entre 725 M€ et 775 M€. Le résultat net part du Groupe devrait rester stable malgré la première application de la Global Minimum Tax3 représentant un impact estimé entre 20 et 25 millions d'euros.

NOTATIONS EXTRA-FINANCIÈRE

  • MSCI : AA (réitérée en décembre 2023)

  • Sustainalytics : 30,7 (vs 29,7 précédemment)

  • ISS ESG : C (vs C- précédemment)

  • CDP : B (réitérée en février 2024)

Webcast destiné aux investisseurs et analystes
Date: 7 Mai 2024 à 18h00
Lien d’enregistrement au webcast : https://edge.media-server.com/mmc/p/v78tn9mq/

Participants Rubis:

  • Marc Jacquot, Directeur Financier

  • Clémence Mignot-Dupeyrot, Responsible Relations Investisseurs

Prochains événements
Assemblée Générale : 11 juin 2024
Résultats semestriels 2024 : 5 septembre 2024 (après bourse)
Photosol Day : 17 septembre 2024

Press Contact

Analyst Contact

RUBIS - Communication

RUBIS - Clémence Mignot-Dupeyrot,
Responsible Relations Investisseurs

Tél. : +33 (0)1 44 17 95 95

presse@rubis.fr

Tél. : +33 (0)1 45 01 87 44

investors@rubis.fr



1 En excluant les éléments exceptionnels et les effets de change.

2 RTB : Ready-to-build : permis de construire obtenus, sécurisation du terrain et des raccordements.

3 Global Minimum Tax (GMT), ou impôt minimal mondial, est l'introduction d'un taux d'imposition minimal mondial de 15 % pour toutes les multinationales d'une certaine taille.

Pièce jointe