Marchés français ouverture 6 h 50 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 148,32
    -1 012,66 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

La RSE de plus en plus incontournable pour garder ses salariés motivés

·2 min de lecture

Plus aucune entreprise française ne peut échapper aux enjeux de la RSE. Notamment pour des raisons de ressources humaines. Les salariés sont de plus en plus nombreux à réclamer des mesures concrètes à leurs employeurs.

Les entreprises ne peuvent plus échapper à la . Politiques, engagements, chartes et autres stratégies se multiplient, comme autant "d'arguments de vente" des sociétés. Mais qu’en pensent leurs collaborateurs? Selon le baromètre "entreprise responsable" d’Ekodev, réalisé en 2020, les salariés d’entreprises de plus de 250 collaborateurs sont demandeurs d’engagements. 54% ont une bonne définition de la RSE (contre 27% en 2017). 70% seraient même prêts à s’impliquer plus dans une politique RSE, mais la confiance accordée aux engagements de leurs employeurs reste fragile (40%).

Pour tenter d’y voir plus clair entre les déclarations d’intention et les engagements réels et perceptibles par les collaborateurs, ChooseMyCompany a lancé au printemps 2021 son Impact Index. Déjà connu pour ses , l’entreprise a construit une certification RSE basée sur l’avis des collaborateurs. "Nous voulons contribuer à la valorisation des performances extra-financière", résume Laurent Labbé, fondateur de ChooseMyCompany qui délivre une note, voire un label pour les meilleures (gratuit et à renouveler chaque année), à l'issue de ses enquêtes. Depuis son lancement, 250 entreprises ont ainsi réalisé l’enquête, les deux tiers pour valider leurs réussites, et le reste pour identifier des pistes d’amélioration, estime Laurent Labbé.

"Nous avions envie que les choses que nous réussissons soient validées par une instance autonome, confirme Marie-Doha Besancenot, directrice RSE d’Allianz, dans le , avec une note de 3,58/5. Cette index nous a permis de vérifier que la RSE était sortie de la seule équipe RSE, pour entrer dans notre culture d’entreprise globale."

Levier de motivation

Résultat de cette première saison d’enquête impact menée auprès de plus de 7.000 salariés au sein d'une cinquantaines d'entreprises forcément déjà plus ou moins engagées dans la RSE: celle-ci est devenue un moteur crucial de la motivation des collaborateurs, à condition qu’elle soit concrète et visible dans leur quotidien. L[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles