Publicité
Marchés français ouverture 4 h 22 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 764,56
    -90,81 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 580,09
    -241,07 (-1,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 289,89
    -15,38 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,76
    -49,70 (-3,32 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

RSA, allocations logement, prime d’activité : des territoires tests pour réduire le non-recours

Dans cette optique, afin de faciliter les démarches et éviter les risques d'erreur, les bulletins de paie comporteront dès juillet une nouvelle mention, le « montant net social », correspondant aux ressources à déclarer pour évaluer ses droits à certaines prestations sociales (image d'illustration).  - Credit:FRANCOIS DESTOC / MAXPPP / PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Une dizaine de territoires vont tenter, avec le soutien de l'État, de détecter les usagers qui ne demandent pas de prestations sociales alors qu'ils y ont pourtant droit, a-t-on appris vendredi auprès du ministère des Solidarités. Ces « territoires zéro non-recours » seront choisis en juin et pourront démarrer après l'été cette expérimentation, qui concerne le RSA, les allocations logement et la prime d'activité, a précisé l'entourage du ministre Jean-Christophe Combe.

Un conseil scientifique sera chargé de mesurer et comparer les différentes méthodologies employées pour repérer ces personnes qui ne demandent pas les prestations sociales auxquelles elles ont droit. Une enveloppe de 2 millions d'euros est prévue pour soutenir cette expérimentation, qui doit durer trois ans.

À LIRE AUSSIFOG – Supplique à Macron sur la dette et les déficits

PUBLICITÉ

L'une des difficultés du projet est qu'il faudra dans chaque territoire repérer les personnes inconnues des bases de données administratives – notamment les personnes qui ne perçoivent ni salaire ni allocations-chômage –, ce qui suppose un travail en commun entre les collectivités, les associations et les organismes de Sécurité sociale.

« Montant net social »

Cette démarche s'inscrit dans le cadre du vaste chantier de la « solidarité à la source », par lequel l'exécutif entend lutter contre le non-recours. Pour le seul RSA, celui-ci atteindrait 34 % chaque trimestre, un phénomène qui « aggrave le sentiment de galère vécue au qu [...] Lire la suite