Marchés français ouverture 7 h 41 min
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2154
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 407,09
    -12,72 (-0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,93
    +1 271,26 (+523,84 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     

Royaume-Uni: rebond du PIB et des exportations vers l'Union européenne

·2 min de lecture

Le Royaume-Uni a enregistré un rebond de son PIB malgré le confinement et de ses exportations de biens vers l'Union européenne, ce qui rend les économistes confiants pour les prochains mois.

Les experts qui prévoyaient une catastrophe économique pour le avec le Brexit en sont pour leurs frais. Selon les derniers chiffres, le produit intérieur brut a légèrement progressé de 0,4% sur le mois de février (par rapport à janvier), tandis que les exportations vers le continent ont grimpé de 46,6%, selon un communiqué mardi du Bureau national des statistiques (ONS). L'ONS ajoute que le PIB en janvier avait finalement reculé de 2,2%, soit moins que l'estimation précédente qui faisait état d'une baisse de 2,9%.

Le PIB reste cependant inférieur de 7,8% à son niveau de février 2020 soit avant le déclenchement de la pandémie. Mais l'économie britannique a commencé de s'améliorer, note un porte-parole de l'ONS, malgré le confinement strict mis en place dans le pays depuis janvier. En février, le PIB a été aidé principalement par la production industrielle, ce que certains économistes associent à un retour à la normale après les perturbations du Brexit, et un léger frémissement des dépenses de consommation.

Rebond de l'économie

Ces chiffres sont publiés au lendemain d'une nouvelle étape du en Angleterre avec la réouverture des commerces non essentiels et des terrasses des bars ou restaurants. Cette reprise progressive de l'activité laisse espérer un rebond plus marqué de la croissance au deuxième trimestre. La veille, plusieurs enquêtes ont montré un niveau d'optimisme record de la part des dirigeants d'entreprises, avec de meilleures perspectives sur l'investissement et les embauches.

Le a décidé de prolonger jusqu'à septembre son dispositif de chômage partiel afin d'accompagner la reprise et de limiter les dégâts sociaux. "Janvier a été probablement le point bas de l'année et, avec les vaccinations et la réouverture de l'économie, l'activité va rapidement se reprendre dans les prochains mois", estime Thomas Pugh, économiste chez Capital Economics. Il s'attend à ce que l'économie retrouve son niveau d'avant la crise sanitaire d'ici au début de 2022.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi