Marchés français ouverture 2 h 51 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 924,10
    -103,74 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,0363
    +0,0028 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    18 245,04
    +40,36 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 290,47
    +287,13 (+1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,76
    +12,04 (+3,10 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Royaume-Uni : le PIB se replie, la crise devrait s'aggraver à l'automne

Au Royaume-Uni, le produit intérieur brut du pays (PIB) s'est contracté de 0,1% au deuxième trimestre alors que la crise du pouvoir d'achat qui sévit dans le pays devrait s'aggraver à l'automne. L'activité a fléchi à cause d'un ralentissement des services, notamment médicaux et sociaux liés au coronavirus, à l'instar de la campagne de dépistage du virus qui employait des milliers de personnes. Ce repli a été partiellement compensé par une reprise dans le tourisme ou la restauration, notamment grâce à la levée des restrictions sanitaires, détaille l'Office national des statistiques (ONS) vendredi.

Au premier trimestre, la croissance avait atteint 0,8%. Sur le seul mois de juin, l'activité s'est contractée de 0,6%, après une progression de 0,4% en mai (chiffre révisé) à cause notamment de l'impact des célébrations du jubilé de la reine Elizabeth II, qui a donné lieu à deux jours non travaillés, précise l'ONS vendredi. Le PIB au deuxième trimestre dépasse de 0,6% son niveau de la même période avant la pandémie.

Le repli au deuxième trimestre "était largement attendu vu l'impact des jours fériés pour le Jubilé", estime Alpesh Paleja, économiste principal du CBI. Il ajoute que la forte hausse des tarifs de l'électricité qui entrera en vigueur à partir d'octobre devrait assombrir les perspectives économiques cet automne en pesant sur un budget des ménages déjà sous pression avec une inflation à 9,4%. Pour l'économiste de KPMG Yael Selfin, il est "trop tôt pour parler de récession" mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Détournement de fonds publics : Orpea doit rembourser 55,8 millions d'euros à l'État
Toulouse : deux golfs vandalisés pour protester contre leur consommation d’eau pendant la sécheresse
Sécheresse : cette commune impose le rationnement de l'eau à ses habitants
Chine : des propriétaires refusent de payer leurs emprunts en pleine crise de l'immobilier
Le taux de chômage en France quasiment stable au deuxième trimestre, à 7,4 %