La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 628,54
    -293,62 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Royaume-Uni: l'explosion du coût de la vie provoque une vague de grèves

AFP - Justin TALLIS

INTERVIEW - Les grèves se multiplient depuis le 1er décembre dans tout le Royaume-Uni et vont se prolonger jusqu'à Noël. Postiers, instituteurs, professeurs, infirmiers, cheminots débrayent.... Iain Begg, professeur d'économie à la LSE de Londres décrypte les motivations des manifestants, notamment l'explosion du coût de la vie au cours des derniers mois, et les nombreuses années d'austérité salariale.

Un mois de décembre noir. La presse britannique n’en finit plus de titrer sur les grèves qui vont se multiplier au Royaume-Uni chaque jour jusqu’à Noël. Et peut-être au delà du premier de l'an. Cheminots, enseignants, postiers, sages-femmes, infirmiers, professeurs d’auto-école… ont déposé des arrêts de travail et débrayent. Le gouvernement songe à envoyer l'armée pour aider à la bonne marche des services publics essentiels. Pourquoi un mouvement aussi suivi? L’économiste Iain Begg, professeur à l’Institut européen de la London School of Economics livre son analyse.

Challenges - Le Royaume-Uni semble menacé de paralysie. Quels secteurs sont particulièrement touchés par les arrêts de travail?

Iain Begg - La vague de grèves au Royaume-Uni (et les menaces de les voir se multiplier) touche principalement les secteurs de l'économie qui fournissent des services publics d'intérêt général. La plupart de ces services, même s'ils sont formellement privés (par exemple, les compagnies ferroviaires), dépendent largement du financement public. Dans certains cas, comme le service national de santé, le secteur public est directement l'employeur.

Quelles sont les raisons du ce large mouvement social?

Les raisons des grèves sont diverses, bien qu'un grief commun soit l'augmentation rapide du coût de la vie au cours de l'année dernière. Pour les cheminots, la protection des conditions de travail, dont certaines peuvent objectivement être assez difficiles à justifier, fait partie de l'histoire, d'autant plus que les employeurs soulignent la nécessité de réformes pour compenser la baisse des revenus après la pandémie. Le conflit à Royal Mail est également affecté par la baisse des revenus - en partie parce que la distribution du courrier subit la concurrence des communications électroniques. Pour le personnel universitaire, un problème spécifique est la baisse de la générosité du système de retraite. Les infirmières affirment qu'elles n'ont pas bénéficié d'augmentations de salaire ce[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi