La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 957,60
    -100,92 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,31
    +100,73 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1816
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 781,32
    +1 577,52 (+4,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,11
    +7,18 (+0,77 %)
     
  • S&P 500

    4 401,47
    +0,01 (+0,00 %)
     

Royaume-Uni: l'emploi s'améliore, les postes à pourvoir explosent

·2 min de lecture

Outre-Manche, les dernières statistiques de l'emploi sont jugées encourageantes par les experts.

Le marché de l'emploi s'améliore au Royaume-Uni, avec un taux de chômage en baisse et un bond du nombre de salariés en juin mais la reprise d'activité s'accompagne d'une explosion des postes vacants, selon des chiffres officiels publiés le 15 juillet. La réouverture de l'économie depuis mars, associée au maintien du dispositif de chômage partiel, permet aux données sur l'emploi de reprendre des couleurs dans le pays. Mais la levée des restrictions et le redémarrage de nombreux secteurs causent des problèmes de recrutement comme en témoigne l'envolée des postes à pourvoir, au nombre de 862.000 entre avril et juin, soit une hausse de 38,8% sur un trimestre. Leur nombre est désormais au-dessus du niveau du premier trimestre 2020, avant la pandémie, et au plus haut depuis 2018, selon le Bureau national des statistiques (ONS).

Les jeunes moins touchés par le chômage

Le secteur le plus affecté est "l'hôtellerie-restauration, ", souligne Darren Morgan de l'ONS. Par ailleurs, le taux de chômage s'est établi à 4,8% pour les trois mois achevés fin mai, soit une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport au trimestre précédant (décembre-février). Il reste en revanche 0,9 point de pourcentage plus élevé qu'avant le début de la crise sanitaire. Pour le seul mois de juin, le nombre de salariés a bondi de 356.000 à 28,9 millions par rapport à mai, mais il est toujours en baisse de 206.000 comparé à avant la pandémie. Dans certaines régions du nord et du centre de l'Angleterre, ou en Irlande du Nord, le nombre de salariés est toutefois déjà revenu au-dessus de son niveau de début 2020. "Le marché de l'emploi continue de se reprendre", note M. Morgan, expliquant que le chômage diminue en particulier chez les jeunes "qui avaient été les plus touchés par les premiers confinements". Il prévient toutefois qu'"un grand nombre de travailleurs restent en chômage partiel". Le ministre des Finances Rishi Sunak s'est lui félicité de ces chiffres dans un communiqué. "Nous repartons de l'[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles