La bourse ferme dans 36 min
  • CAC 40

    5 811,27
    +1,54 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 700,24
    -7,48 (-0,20 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,14
    +46,62 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 702,80
    -30,80 (-1,78 %)
     
  • BTC-EUR

    41 979,29
    +959,48 (+2,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,45
    +25,36 (+2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,26
    +1,51 (+2,53 %)
     
  • DAX

    14 026,61
    -13,19 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    6 645,96
    +32,21 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    13 200,06
    -158,73 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    3 850,52
    -19,77 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3947
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Royaume-Uni et Kenya signent un accord de coopération de défense

·1 min de lecture

Sorti de l’Union européenne, le Royaume-Uni cherche désormais à réaffirmer ses relations bilatérales. C’est notamment le cas avec le Kenya, son partenaire de longue date. Les deux pays ont ainsi annoncé lundi 25 janvier la signature d’un accord de défense pour faire face aux menaces sécuritaires de l’Afrique de l’Est.

Avec notre correspondante à Nairobi, Albane Thirouard

Renforcer la coopération entre les deux pays pour assurer la stabilité de la corne de l’Afrique, c’est l’objectif du nouvel accord signé lundi entre Londres et Nairobi. Les deux pays ont notamment insisté sur leur volonté de lutter conjointement contre le terrorisme dans la région.

« Nous devons travailler ensemble pour faire face à la menace des islamistes shebab, et la vaincre ici au Kenya, mais aussi au Royaume-Uni », a ainsi déclaré Ben Wallace, secrétaire d’État à la Défense britannique. En visite pour deux jours dans le pays, il a rencontré lundi le ministre de l’Intérieur kényan, Fred Matiang’i. Ensemble, ils ont discuté d’une approche commune pour faire face aux menaces sécuritaires en Afrique de l’Est.

Cet accord entre Londres et Nairobi vient renforcer un pacte de sécurité déjà mis en place en 2015, puis renouvelé en 2018. Il s'inscrit dans un contexte post-Brexit où les Britanniques cherchent à réaffirmer leurs partenariats après avoir quitté l’Union européenne. Début décembre, Londres et Nairobi avaient ainsi déjà signé un accord bilatéral visant à limiter l’impact du Brexit sur leurs échanges commerciaux.