La bourse ferme dans 8 h 13 min
  • CAC 40

    6 684,46
    +19,26 (+0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 946,60
    +11,09 (+0,28 %)
     
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0361
    +0,0016 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 753,40
    +13,10 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    15 870,26
    +112,94 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    388,21
    +7,92 (+2,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    +1,25 (+1,62 %)
     
  • DAX

    14 417,88
    +34,52 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 506,08
    +32,06 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    18 187,74
    +889,80 (+5,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2025
    +0,0060 (+0,50 %)
     

Royaume-Uni : Google va acheter à Engie de l'électricité provenant d'éoliennes en mer

PIXABAY

Au total, "Engie fournira à Google plus de 5 TWh d'énergie verte provenant du projet Moray West" dans le cadre d'un PPA (Power Purchase Agreement), un contrat d'énergie renouvelable de long terme, a annoncé l'énergéticien français dans un communiqué. Le montant n'a pas été divulgué. Ce parc éolien d'une capacité de production de 882 MW, dont la mise en service est prévue dès 2025 dans le Moray Firth (nord-est de l'Ecosse), fait partie des projets en développement d'Ocean Winds, une joint-venture dédiée à l'éolien offshore détenue à 50/50 par EDPR et Engie.

"Ce nouvel investissement dans les énergies renouvelables britanniques nous rapproche un peu plus de notre objectif de fonctionnement total avec de l'énergie décarbonée d'ici 2030, et signifie qu'en 2025", l'activité de Google au Royaume-Uni, "fonctionnera grâce à une énergie décarbonée à 90% ou presque", a commenté Matt Brittin, président de Google EMEA (Europe-Moyen-Orient-Afrique) dans un communiqué commun. "Ce contrat démontre la force du portefeuille renouvelable du Groupe, avec 37 GW d'actifs renouvelables, un atout majeur pour nos clients dans leur stratégie de décarbonation", a souligné pour sa part Paulo Almirante, directeur général adjoint d'Engie en charge des activités renouvelables et Gestion de l'énergie. Cette électricité permettra d'alimenter des data-centers et des bureaux de Google au Royaume-Uni, a précisé Engie.

"Avec un facteur de charge de 50%, soit l'équivalent de la moitié de toutes les heures de l'année, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Air France : interdire les tresses afro à un steward est une discrimination, selon la Cour de cassation
Dans quel aéroport la plus haute tour de contrôle du monde se trouve-t-elle ?
Decathlon, Pimkie, Celio… ces marques s’engagent à afficher un Eco-score sur leurs vêtements
Arnault, Dumas, Niel... le classement des 100 Français les plus riches en 2022
Camaïeu, Go Sport, Gap... le petit empire de Michel Ohayon risque-t-il de s'écrouler ?