Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,68 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1296
    +0,0084 (+0,75 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,68 (-2,67 %)
     
  • BTC-EUR

    50 738,31
    +2 002,40 (+4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,81 (-6,17 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

Royaume-Uni: les députés rendent hommage à David Amess entre gravité et humour

Les parlementaires britanniques ont salué ce lundi 18 octobre la mémoire de leur collègue, David Amess, poignardé à mort vendredi 15 octobre dans une église où il tenait sa permanence de député. La majeure partie des débats prévus au Parlement de Westminster dans l'après-midi ont été reportés et remplacés par des hommages à cet élu conservateur de 69 ans.

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

Une minute de silence, et une place laissée vide sur le banc des conservateurs à l'endroit où s'asseyait habituellement David Amess. Les députés ont rendu hommage pendant près de deux heures à cet élu qui siégeait à Westminster depuis 1983.

Le Premier ministre Boris Johnson a ouvert les échanges : « David Amess nous a été arraché dans un acte méprisable de violence, qui a frappé le cœur de la fonction de député, et violé la sainteté, à la fois de l'église dans laquelle il a été tué, mais aussi de la permanence parlementaire, si essentielle à notre démocratie. »

Sens de la dérision

Les députés avaient parfois parlé la gorge serrée, mais les hommages ont été ponctués d'humour, car le parlementaire était connu pour son sens de la dérision. Mark Francois, élu conservateur d'une circonscription proche de celle de David Amess, en a fait la preuve : « David Amess était mon meilleur et plus vieil ami en politique. Alors, je vous le confesse, j'ai terriblement mal. Il a parrainé ma candidature, et m'a conseillé quand je suis arrivé. Sans lui, je ne serais jamais devenu député. Alors, dans un sens, il a des comptes à vous rendre. »

Ce meurtre a profondément choqué le pays et relancé le débat sur la sécurité des élus. Le ministère de l'Intérieur doit publier un rapport à ce sujet dans les prochains jours.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles