Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 057,64
    -613,40 (-1,55 %)
     
  • Nasdaq

    16 693,44
    -108,10 (-0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 308,09
    -2 051,69 (-3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,92
    -42,74 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    5 260,58
    -46,43 (-0,87 %)
     

Royaume-Uni: le député conservateur Crispin Blunt arrêté, soupçonné de viol

DANIEL LEAL / AFP

Un député britannique conservateur a été arrêté pour des soupçons de viol, a confirmé jeudi la police, une nouvelle affaire embarrassante pour le parti au pouvoir dont un autre parlementaire a été suspendu cette semaine, accusé de comportement sexuel répréhensible.

"Nous pouvons confirmer qu'un homme a été arrêté hier (mercredi) matin (...) pour des soupçons de viol et possession de substances réglementées", a indiqué la police du Surrey, confirmant une information d'abord publiée par le tabloïd The Sun.

Libéré sous caution

L'homme a été libéré sous caution en attendant les suites de l'enquête, a-t-elle ajouté. Sur le réseau social X (ex-Twitter), le député Crispin Blunt, 63 ans, représentant de Reigate dans le Surrey (sud de l'Angleterre), a reconnu peu après être l'homme accusé de viol.

"Je confirme que je suis le parlementaire (arrêté)", a-t-il écrit, ajoutant avoir déjà été interrogé une première fois il y a trois semaines.

PUBLICITÉ

Affirmant avoir fait part à la police de son "inquiétude" d'être victime d'une "extorsion", il a assuré "être prêt à coopérer entièrement avec l'enquête" et se dit "confiant qu'elle se terminera sans aucune inculpation" à son encontre.

Coup dur pour Sunak

Cette affaire est un nouveau coup dur pour le parti conservateur du Premier ministre Rishi Sunak au pouvoir, largement mené dans les sondages par l'opposition travailliste dans la perspective de la prochaine élection législative attendue l'année prochaine.

Elle s'ajoute aussi à une liste de scandales sexuels déjà fournie impliquant des membres du parti.

En mai 2022, un député - à l'identité non révélée - soupçonné notamment d'agression sexuelle et de viol, a été arrêté puis libéré sous caution, tandis qu'un ancien parlementaire a été condamné le même mois à 18 mois de prison pour l'agression sexuelle d'un adolescent.

Un membre du gouvernement, Chris Pincher, avait aussi dû démissionner à la mi-2022, accusé d'attouchements sur deux hommes. Son éviction a contribué à précipiter le départ de Downing Street de Boris Johnson, qui avait reconnu avoir été au courant des accusations à l'encontre de Chris Pincher lorsqu'il l'avait nommé.

Mercredi, un autre député a été suspendu pour six semaines, sous le coup d'accusations de comportement sexuel répréhensible à l'égard d'un employé du Parlement.

Une pétition aura lieu dans sa circonscription, et il devra démissionner si 10% des électeurs en décident ainsi. Cela entrainerait une élection partielle qui s'annoncerait difficile pour les conservateurs, ceux-ci venant de perdre deux scrutins partiels au profit des travaillistes.

Article original publié sur BFMTV.com