Marchés français ouverture 7 h 12 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,98
    -218,42 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0510
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 055,68
    -334,63 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,86
    -6,17 (-1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Route du Rhum, compétitions maritimes, marathons… Groupe Télégramme capitalise sur le sport

Lou BENOIST / AFP

L’impact des événements sportifs sur l’image du groupe de presse est puissant. Il s'est recentré sur les compétitions maritimes et les événements sportifs dans l'ouest notamment.

Etait-ce pour envoyer un message autre que celui, très polémique, autour de la coupe du monde au Qatar? Initialement, Emmanuel Macron devait donner le départ de la Route du Rhum, le 6 novembre. Il s’agissait d’une première pour un président de la République (finalement la météo a obligé à différer le départ, il devrait avoir lieu ce mercredi 9 novembre), et, pour le Groupe Télégramme, organisateur, d’un signe fort: "c’est une reconnaissance du statut de la Route, elle appartient aux grands événements nationaux", dit son PDG, Edouard Coudurier.

Cette course légendaire fait partie des diversifications du groupe de presse toujours installé à Morlaix où il est né (Finistère). Sur un chiffre d’affaires de 200 millions en 2022, 50% viennent du quotidien et autres publications, 30% d’HelloWork (recrutements et formation) et 20% de l’événementiel culturel (Francofolies, Le printemps de Bourges …… ) ou sportif. Cette palette de diversifications s’avère plus pertinente que jamais: "une année normale, le quotidien est relativement rentable. Cette année, à cause des coûts du papier, de l’énergie et des recettes publicitaires décevantes, ce ne sera pas le cas", explique Edouard Coudurier qui prévoit pour le journal "une perte d’environ 4 millions d’euros. Malgré tout, l’ensemble dégagera un Ebidta 15 à 17 millions d’euros".

Implantation locale

L’impact des événements sportifs sur l’image du groupe est puissant. Avec un village à Saint-Malo de 70.000 mètres carrés pour accueillir les visiteurs et ses 138 bateaux, un record pour une course transatlantique, La Route du Rhum atteint ses limites. Alors que les marins voguent vers la Guadeloupe, Le Télégramme peaufine le lancement, fin 2023, d’une nouvelle course qui devrait faire beaucoup parler: L’Arkéa Ultim Challenge Brest. Cette déclinaison de la Route du Rhum, organisée également tous les quatre ans, sera un Tour du monde en solitaire de 5 à 7 multicoques seulement.

Il y a quatre ans, le groupe se projetait à l’étranger avec de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi