La bourse ferme dans 2 h 13 min
  • CAC 40

    6 848,65
    +60,86 (+0,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 075,46
    +21,10 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1277
    -0,0054 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 842,80
    +1,10 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    32 468,90
    +2 660,64 (+8,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    832,96
    +22,35 (+2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,71
    +0,40 (+0,48 %)
     
  • DAX

    15 086,19
    +75,06 (+0,50 %)
     
  • FTSE 100

    7 365,01
    +67,86 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    27 131,34
    -457,03 (-1,66 %)
     
  • HANG SENG

    24 243,61
    -412,85 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3470
    -0,0021 (-0,15 %)
     

Les ventes de rouge à lèvres s’effondrent à cause du port du masque

·1 min de lecture
Les ventes de rouge à lèvres s’effondrent à cause du port du masque (Getty Images/EyeEm)

En raison du port du masque généralisé, de nombreuses Françaises ont laissé le rouge à lèvres dans les tiroirs. Conséquence, les ventes chutent de manière spectaculaire.

En 2020, le rouge à lèvres n’a plus la côte. Selon une étude réalisée par MyLittleBox sur 700 femmes âgées entre 18 et 66 ans, 70% des femmes ont décidé d’arrêter de se maquiller les lèvres depuis le début de la pandémie de Covid-19. Le port du masque désormais obligatoire dans de nombreuses villes, dont Paris, Marseille et Lyon, met à mal tout le secteur du maquillage.

Les yeux plutôt que la bouche

Depuis le mois de janvier, les ventes de produits cosmétiques ont chuté de 16,9% selon Nielsen confirmant la tendance aperçue dès le mois d’avril. C’est encore plus brutal pour les achats de maquillage en recul de 53,4% entre mars et mai. Nul besoin de s’apprêter en télétravail, pour convaincre ses enfants de faire leurs devoirs ou pour faire du pain pendant le confinement.

Pour le rouge à lèvres, qui s’avère impossible à porter sans salir son masque, la chute est vertigineuse. Après avoir baissé de 75% entre mars et mai, les ventes de rouge à lèvres continuent de s’affaisser (-26,4%) depuis le déconfinement.

Cependant, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles pour le secteur du maquillage. La bouche étant dissimulée derrière le masque, les Françaises mettent l’accent sur les yeux. Mascaras, eye liners et fards se maintiennent au même niveau que l'année dernière (+0,2%).

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles