Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 770,01
    +228,30 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,88
    -14,22 (-0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Roubaix : le dernier membres des “islamo-braqueurs” interpellé 27 ans après l’affaire

Pexels

L'affaire du gang de Roubaix a longtemps fait les gros titres de la presse française. Ce groupe criminel, qualifié d'"islamo-braqueurs", est tristement célèbre pour ses braquages d'une violence inouïe au cours des années 1990, avec comme objectif la collecte de fonds pour financer la cause islamiste, comme le rappelle RTL. Durant près de trois décennies, l'ombre de ces criminels a plané sur le paysage judiciaire français. Toutefois, cette longue traque vient de connaître un dénouement surprenant avec l'arrestation de Seddik Benbahlouli, le dernier membre en cavale du gang. À 53 ans, cet homme, qui s'était volatilisé des radars depuis 27 ans, a été interpellé aux États-Unis lors d'un contrôle de routine par la police de l'immigration. Sa capture marque la fin d'une des plus longues chasses à l'homme de l'histoire du crime organisé en France.

Une arrestation fortuite après une longue cavale

L'histoire de Seddik Benbahlouli avec les autorités françaises remonte à janvier 1996. À cette époque, il avait ouvert le feu sur des policiers venus l'interpeller, avec deux autres complices, pour le vol d'une Audi. Lors de cet affrontement, Benbahlouli avait été blessé à la main, permettant aux enquêteurs de collecter son ADN. C'est ce même ADN qui, plus de deux décennies plus tard, allait trahir sa cachette. En effet, après avoir été arrêté lors d'un contrôle de police aux États-Unis en août dernier, les autorités ont découvert qu'il possédait (...)

Lire la suite sur Closer

Brigitte Macron : très complice avec Albert de Monaco devant Charlene, ces images qui font parler
Mort de Matthew Perry : "le jour où je meurs…", son dernier souhait révélé et (presque) personne ne le réalise
Mort de Matthew Perry : prémonition troublante, l’horrible dernière publication de l’acteur
Corse : “Ils avaient l’air heureux”, camping funeste pour deux Suisses
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : ces "trois ouvriers slaves" qui concentrent les rumeurs