Marchés français ouverture 7 h 57 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,34 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0199
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,13 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 347,75
    +383,38 (+1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,83
    +16,96 (+3,12 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

La rotation sectorielle en Bourse : outil utile ou agitation futile ?

·2 min de lecture

La rotation sectorielle est une technique de gestion de portefeuille qui consiste à investir dans les différents secteurs de l’économie en fonction de la conjoncture, en surpondérant les secteurs dits «porteurs» et en sous-pondérant les autres. Dans la conjoncture qui est la nôtre aujourd’hui, d’une reprise conjoncturelle après la chute d’activité provoquée par la pandémie Covid-19, cette stratégie se réduit le plus souvent à alléger les «valeurs de croissance», qui ont bien performé et affichent des valorisations élevées, voire très élevées, pour s’investir dans les «valeurs cycliques» délaissées, dont les faibles valorisations apparaissent comme autant d’opportunités. Se pose alors la question suivante : quelle place cette stratégie doit-elle occuper dans notre gestion ? Faut-il participer à ce type d’arbitrages ? Dans l’idéal, si la conjoncture doit se redresser durablement, les valeurs cycliques en seront les premières bénéficiaires et il serait logique de tenter d’en profiter. Mais nous devons alors nous demander s’il est pertinent de quitter les valeurs de qualité, qui font la fortune de leurs actionnaires depuis des décennies, pour se tourner vers des valeurs cycliques qui, à l’exception de périodes aussi fastes que brèves, ont sans doute répandu autour d’elles plus de pertes que de gains. Les valeurs cycliques montent et descendent  Parmi les valeurs cycliques, pensons à ArcelorMittal, au secteur bancaire, ou à l'automobile, ce secteur qui frôle la faillite tous les dix ans et qui est sauvé in extremis par l’intervention des pouvoirs publics. Mettez en face d’elles des valeurs de croissance connues de tout néophyte, je veux parler de L’Oréal, d’EssilorLuxottica, d’Air Liquide, de Linde, de Nestlé, de Teleperformance, de Dassault Systèmes et de beaucoup d’autres. Est-il vraiment judicieux d’échanger l’une de ces valeurs contre une Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles