Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    36 140,48
    -105,02 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    14 148,71
    -156,32 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    33 231,27
    -200,24 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    -0,0057 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    16 646,05
    -184,25 (-1,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    38 460,73
    +1 870,41 (+5,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    856,60
    -2,11 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 564,26
    -30,37 (-0,66 %)
     

Rolex Paris Masters: "Vous fermez votre bouche, ok?", Medvedev se chauffe avec le public avant d'être éliminé

Daniil Medvedev a piqué une grosse colère au Rolex Paris Masters. Assez nettement dominé (6-3) par le Bulgare Grigor Dimitrov dans le premier set, le Russe, tête de série n°3 du tournoi, s’est braqué à cinq jeux partout dans la deuxième manche, alors que le public prenait fait et cause pour son adversaire en manifestant de plus en plus bruyamment son soutien à Dimitrov.

"S’ils sifflent, je ne vais pas jouer"

Tandis que des "Grigor, Grigor, Grigor", descendaient des travées de l’AccorArena, Medvedev récoltait lui des huées après un let sur son premier engagement. Il n’en fallait pas davantage pour le faire dégoupiller. Le doigt pointé en direction des tribunes, Medvedev s’adressait alors directement au public, ce qui avait le don d’envenimer la situation. Contrarié par l’attitude du public, Medvedev partait se rasseoir, et il fallait toute la patience et la pédagogie de l’arbitre de chaise, le Français Renaud Lichtenstein, pour le convaincre de retourner sur le court.

-RL: "Daniil, va jouer"

-DM: "Dis-leur d’arrêter de siffler"

-RL: "Je fais l’annonce, mais après on va jouer"

L'annonce de l'arbitre n'a pas eu le résultat escompté. Medvedev s’est bien levé de sa chaise, mais il a rebroussé chemin au premier sifflet.

-DM: "S’il y en a qui sifflent je ne joue pas, s’il y en a qui sifflent, je ne joue pas."

-RL: "Oui, mais plus tu reviens, plus ça continue"

-RL: "Daniil, tu dois aller jouer"

-DM: "S’ils sifflent, je ne vais pas jouer"

-RL: "Oui, mais plus tu arrêtes, plus ça les énerve, plus ils sifflent"

-DM: "Ils sont bêtes. S’ils ne sifflent pas, je joue"

-RL: "Je ne veux pas rentrer dans ce débat"

-DM: "(s’adressant encore au public) Eh, vous ne sifflez pas je joue les gars, alors vous fermez votre bouche, ok ?!"

-DM: "Moi, je ne vais pas jouer comme ça, je n’ai rien fait pour qu’ils me sifflent"

L'arbitre a finalement interrompu les débats en infligeant un avertissement à Daniil Medvedev, qui s'est nourri de cet incident pour empocher le gain de la deuxième manche à l'issue d'un jeu décisif très tendu. Pas loin de renverser la situation en sa faveur après avoir sauvé six balles de match, Medvedev a fini par s'incliner 2-7 dans le tie-break du troisième et dernier set.

Article original publié sur RMC Sport