Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 785,09
    +31,27 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 492,41
    +24,30 (+1,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Roland-Garros: Benoît Paire obtient finalement une wild-card, la FFT fait son mea-culpa

Roland-Garros: Benoît Paire obtient finalement une wild-card, la FFT fait son mea-culpa

Benoît Paire va bien participer à l’édition 2023 de Roland-Garros. Le joueur de 34 ans a officiellement reçu une wild-card de la part de la Fédération française de tennis, qui a officialisé la nouvelle ce lundi. En faisant son mea culpa au passage.

L’instance précise que Benoit Paire, finaliste au Challenger de Francavilla (Italie) et meilleur Français à la Race n’intégrant pas le tableau final du Grand Chelem parisien, récupère la wild-card attribuée plus tôt que prévu à Hugo Gaston la semaine dernière. Ce dernier sera tout de même présent sur les courts de la Porte d’Auteuil, à partir du 22 mai, via une des quatre autres invitations distribuées selon le choix des organisateurs.

"L’erratum" de la Fédération française de tennis

Une issue cohérente avec les critères de Destination Roland-Garros édictées par la FFT en début d’année. Depuis samedi dernier et sa victoire face à l’Italien Lorenzo Giustino en demi-finale du Challenger de Francavilla, Benoît Paire possède 274 points à la Race n’intégrant pas le tableau final de Roland-Garros. Soit 5 points de plus qu’Hugo Gaston. La wild-card mise en jeu lui revient donc logiquement.

PUBLICITÉ

Dans son communiqué, la FFT le reconnaît d’ailleurs en publiant un "erratum" pour corriger son erreur. Lundi dernier, Benoît Paire s’était étonné publiquement de voir la wild-card qu’il convoitait attribuée si tôt à Hugo Gaston. A voir comment il accueillera ce rectificatif de la fédération, à l’heure où il dispute le Challenger de Bordeaux. A désormais une semaine du début de Roland-Garros.

Article original publié sur RMC Sport