La bourse est fermée

Roissy-Pays de France : près de 450 entreprises créées en cinq ans grâce au Bus de l’Initiative

Anne Collin
Mohamed El Mazroui (au centre) est directeur de l’association Créative, qui a lancé le bus de l’Initiative au siège de l’agglomération de Roissy-Pays-de-France

Ce réseau de partenaires itinérant, lancé par l’association Créative, sillonne le territoire pour informer au plus près sur l’emploi, la création d’entreprise et la formation.


« Nous espérons que ce bus continuera longtemps », affirme le président de l’agglomération Roissy-Pays de France, Patrick Renaud. Depuis 2012, le Bus de l’Initiative de l’association Créative, ce réseau de partenaires locaux itinérant, sillonne le territoire et même au-delà pour informer au plus près sur l’emploi, la création d’entreprise et la formation. « On investit les quartiers, les villages. Nous allons à la rencontre des gens », souligne Mohamed El Mazroui, président de Créative.

Au total, depuis son lancement, le bus – et désormais depuis cette année les deux bus - ont effectué 47 arrêts dans 29 villes de la communauté d’agglomération, reçu près de 3 000 personnes et accompagné 1 500 d’entre elles. « C’est un très bon outil pour aller à la rencontre du public », se félicite Nadia Chetouani, d’Initiactive 95, l’un des nombreux partenaires. « Le bus nous permet de rencontrer des demandeurs d’emploi mais aussi des travailleurs précaires qui ne viennent pas forcément à nous d’habitude », précise l’Espace emploi de Sarcelles. « Depuis trois ans que nous participons, nous pensions que cela allait s’essouffler mais pas du tout. Nous recevons de nouvelles personnes chaque année », indique Audrey Avezard, de la Maison de l’Emploi. « Les dispositifs existent mais ils sont très mal connus, même des élus parfois », assure Charles Soufir, vice-président de l’agglomération en charge du développement numérique. Selon les chiffres réunis par le bus, ce constat était valable pour 82 % des 1 482 personnes reçues en 2017.

Et ça marche ! Depuis son lancement, le bus a aidé à la création de près de 450 entreprises, dont celle de Martine Montoban qui a pu monter son agence de courtage immobilier à Arnouville. « En phase de licenciement, je suis montée dans le bus et alors tout a été très vite car on m’a aidé (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Pontoise : Ils possèdent 3 500 objets en lien avec Johnny Hallyday
Forêt de Montmorency : les sangliers dans le viseur des chasseurs
Franconville : il frappe une personne handicapée pour une place de stationnement
Enghien-les-Bains : rackettés pour leurs courses de Noël
Villiers-le-Bel : le meurtrier présumé d’Ismaëla soupçonné aussi de braquage