Publicité
La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    7 650,30
    -21,04 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 923,93
    -23,80 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    -0,0025 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    2 374,20
    +5,20 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 210,16
    -1 409,14 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,18
    -6,14 (-0,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,15
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 200,81
    -53,37 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    8 255,38
    -17,08 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 022,03
    -313,29 (-1,71 %)
     
  • GBP/USD

    1,2642
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Le roi Charles III et la reine Camilla en France du 20 au 22 septembre

Le roi Charles III et la reine Camilla en France du 20 au 22 septembre

Cette visite d'Etat prévue à Paris et à Bordeaux, pendant la Coupe du monde de rugby, sera le 35e voyage officiel dans l'Hexagone de Charles, qui parle français, et le neuvième de son épouse.

Ce déplacement aura ainsi lieu à peine un peu plus d'un an après l'accession au trône de Charles III dans la foulée de la mort de la reine Elizabeth II, le 8 septembre 2022.

Elle constitue "un honneur fait à la France, pendant que notre pays accueillera également la coupe du monde de rugby. Elle témoignera de la profondeur des liens historiques qui unissent nos deux pays et nos deux peuples", a commenté l'Elysée

Pas de détails

Au-delà du nom des villes, les deux parties n'ont pas donné de détails sur le programme de cette visite mais celui du déplacement avorté prévoyait une cérémonie du souvenir à l'Arc de Triomphe avec Emmanuel Macron et un discours du roi au Sénat devant les députés et les sénateurs.

PUBLICITÉ

Un banquet d'Etat en l'honneur du couple royal avait alors été annoncé au château de Versailles et Charles III, 74 ans, devait aussi se rendre à Bordeaux, pour une étape très centrée sur l'environnement, sa passion depuis plus de 50 ans.

"Le maire de Bordeaux souhaite présenter au Roi et à la Reine la ville sous son meilleur jour et s'attachera à valoriser le dynamisme de ses habitants et les transformations en cours notamment sur les enjeux écologiques qui leur sont chers", a fait savoir la mairie de cette cité du sud-ouest dans un communiqué.

Amitié franco-britannique

Témoignage de la longue amitié franco-britannique, Charles III aurait dû effectuer fin mars en France sa première visite d'Etat à l'étranger en tant que souverain mais, deux jours avant son arrivée, le président Emmanuel Macron avait dû annoncer son report.

En cause : les risques de violences et de perturbations autour de ce déplacement, en plein mouvement de contestation de la réforme des retraites.

Selon Downing Street, c'est la France qui avait demandé cet ajournement et le monarque s'était finalement directement rendu en Allemagne, un voyage qui devait initialement faire suite à son séjour en France.

Cette visite royale, avant même le couronnement de Charles le 6 mai à l'Abbaye de Westminster, était prévue pour intervenir quelques semaines après celle du Premier ministre Rishi Sunak en France, signe d'un réchauffement entre les deux pays après des relations plus fraîches avec ses prédécesseurs Liz Truss et Boris Johnson.