La bourse ferme dans 5 h 12 min
  • CAC 40

    6 759,45
    +35,64 (+0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 145,71
    +27,76 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1862
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 816,50
    +2,40 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    31 862,71
    -927,58 (-2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    923,53
    -19,91 (-2,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,21
    -0,35 (-0,50 %)
     
  • DAX

    15 681,68
    +126,60 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 131,26
    +25,54 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3938
    +0,0023 (+0,16 %)
     

Roche : le géant pharmaceutique va supprimer des centaines d'emplois

·1 min de lecture

Plan social en vue chez Roche. Le géant pharmaceutique suisse va supprimer 300 à 400 postes au niveau mondial dans le développement de produits, selon une visio-conférence publiée jeudi 1er juillet par le tabloïd suisse Blick sur son site. "Nous avons pris la décision difficile de réduire notre effectif dans les produits et développement d'environ 5 à 7% d'ici la fin de l'année", explique Levi Garraway, le médecin chef du groupe, au cours de cette visio-conférence. "Cela correspond à environ 300 à 400 postes qui vont être touchés au niveau mondial", poursuit l'oncologue américain.

Environ la moitié de ces suppressions concerneront des fonctions de support, telle que la gestion de projets ou le support administratif. Les employés concernés seront informés vers le mois d'août au Royaume Uni et en septembre et octobre dans les autres pays, enchaîne une responsable des ressources humaines aux Etats-Unis. "C'est la chose la plus dure que j'ai eu à faire depuis que je suis chez Roche", ajoute à son tour Felix Arellono, le chef de la pharmacovigilance, au cours de cette visio-conférence interne. Selon le quotidien suisse, les sites de Bâle et San Francisco seront les plus touchés.

>> A lire aussi - Covid-19 : un traitement de Roche et Regeneron pourrait réduire le risque de contamination au sein d’une famille

Contacté par l'AFP, le groupe suisse a confirmé que des projets de "possibles changements" ont été partagés avec des employés "cette semaine" et pourraient conduire à une réduction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une aviatrice de 82 ans va s'envoler avec Jeff Bezos dans l'espace
Change : “le dollar devrait être le grand gagnant cet été”
Quand la compensation carbone des entreprises devient un véritable marché
Distributeurs de billets SNCF manquants : la Défenseure des droits dénonce des "inégalités de traitement des voyageurs"
Bitcoin : les Etats-Unis mettent en garde le Salvador

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles