La bourse ferme dans 2 h 7 min
  • CAC 40

    5 603,51
    +36,72 (+0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 526,03
    +15,09 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1937
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 778,50
    -32,70 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    14 126,01
    -91,54 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    329,77
    -40,75 (-11,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,22
    -0,49 (-1,07 %)
     
  • DAX

    13 324,71
    +38,14 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    6 338,38
    -24,55 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3343
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Ce robot est contrôlé par la pensée

Futura avec l'AFP-Relaxnews
·1 min de lecture

La société japonaise NeU, spécialisée dans l'interconnexion entre le cerveau et les machines, a réussi une petite prouesse en mettant au point un prototype de robot-jouet contrôlé directement par la pensée, en collaboration avec le géant du jouet Bandai.

Le robot en question est le Zeonic Technics, un jouet destiné à l'apprentissage des sciences et des technologies. NeU a réussi à créer un moyen d'interagir avec lui, en reliant le cerveau de l'utilisateur à l'application mobile dédiée au robot.

Le contrôle par la mesure du flux sanguin

Cette solution prend la forme d'un module accroché sur le front de l'utilisateur. Il s'agit en fait d'un capteur de l'activité cérébrale capable de mesurer le flux sanguin à l'avant du cerveau. Cette activité, plus ou moins dense, est transférée en temps réel à l'application mobile commandant les mouvements du robot. De fait, les différents mouvements ayant été préalablement programmés, chaque variation de l'activité cérébrale correspond à une animation bien précise.

Le résultat est spectaculaire même si limité à quelques interactions comme le garde-à-vous pour le moment. Le contrôle mental sera-t-il pour autant la prochaine évolution des jouets scientifiques « made in Japan » ?

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura