Marchés français ouverture 6 h 8 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    27 034,24
    +374,49 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0564
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 889,16
    +197,18 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    686,54
    +443,86 (+182,90 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Ce robot de 14 grammes peut sauter par-dessus un immeuble de neuf étages !

Petit mais doté d’une détente délirante, ce minuscule robot n’a qu’une mission : sauter le plus haut possible. Conçu par une équipe de chercheurs de l’UC Santa Barbara aux États-Unis, il est capable d’atteindre une hauteur de 30 mètres de haut. C’est mieux que n’importe quel robot et même mieux que les insectes ou les animaux disposant de la détente la plus importante par rapport à leur poids. À titre d’exemple, le Cercopoidea, un petit insecte qui saute de plante en plante, peut s’élancer à une hauteur de 70 cm, soit l’équivalent de 115 fois la longueur de son corps.

Étonnamment, grâce aux élastiques, cette structure d'arcs en fibre de carbone peut être compressée pour servir de puissant ressort sans casser. Ce robot sauteur est capable d'atteindre la hauteur la plus élevée — environ 30 mètres — de n'importe quel autre animal à ce jour, qu'il soit mécanique ou biologique. © Nature vidéo

Grosse détente pour un poids plume

L’invention, qui a eu droit à une publication dans la revue Nature, ne pèse que 14 grammes. Il est rudimentaire et repose sur une sorte de ressort constitué d’arcs de compression en fibres de carbone. Des élastiques permettent de maintenir la structure lorsqu’elle s’aplatit. L’ensemble des élastiques est maintenu à une ficelle reliée à un petit moteur.

C’est ce dernier qui vient appliquer la tension aux arcs, puis relâche la compression pour que le robot puisse sauter. Les chercheurs ont pu constater que, grâce à cette structure d’élastiques, ce ressort peut être compressé plus fort, sans que les arcs ne se brisent. Selon les chercheurs, sur la Lune, avec un seul saut ce robot pourrait franchir 125 mètres de hauteur tout en parcourant un demi-kilomètre. Reste à lui trouver une utilité.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles