Publicité
La bourse ferme dans 5 h 27 min
  • CAC 40

    7 539,37
    -47,18 (-0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 850,57
    -19,55 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 417,50
    -38,90 (-1,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 632,95
    -993,42 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 321,95
    -8,95 (-0,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,65
    -0,17 (-0,21 %)
     
  • DAX

    18 222,65
    -132,11 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    8 162,59
    -42,30 (-0,52 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2905
    -0,0042 (-0,33 %)
     

RN : un programme qui coûterait «au moins 100 milliards par an», comme l'affirme Emmanuel Macron ?

RN : un programme qui coûterait «au moins 100 milliards par an», comme l'affirme Emmanuel Macron ?

«Au moins 100 milliards d’euros par an». C’est au bas mot ce que le programme du Rassemblement national coûterait à la France si son président, Jordan Bardella, accédait au pouvoir après les élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, selon Emmanuel Macron. Un chiffrage qui émane d’un «organisme indépendant», a souligné le président de la République, lors de sa conférence de presse de ce mercredi 12 juin. L’organisme indépendant en question, c’est l’Institut Montaigne, qui, lors de la campagne présidentielle de 2022, avait estimé à 119,6 milliards d’euros les dépenses engendrées par le programme porté par la candidate RN de l’époque, Marine Le Pen. Laquelle avançait le chiffre de 68,3 milliards d’euros de dépenses «seulement».

Cet écart de près de 50 milliards d’euros entre les deux montants tenait à la sous-estimation par le parti d'extrême droite de «la plupart des mesures» proposées, selon le think tank. Il en voulait notamment pour preuve celles en faveur des retraités, chiffrées à 17,1 milliards d’euros par le RN, alors que lui les évaluait à… 37,7 milliards.

Sur le front des économies et des recettes fiscales additionnelles aussi, le delta entre le chiffrage du RN et celui de l’Institut Montaigne est de taille. Le premier promet 68 milliards d’euros d’économies et de recettes fiscales supplémentaires, quand le second en entrevoit seulement 17,8 milliards. Là, l’écart ne tient pas à la plupart des mesures mais à «toutes», écrit l’Institut Montaigne. Et de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Disparition du vol MH370 : de nouvelles informations fournies par les radars militaires
Loi sur la fin de vie : Line Renaud en appelle à Emmanuel Macron après la mort de Françoise Hardy
Ce qu’a annoncé Emmanuel Macron, le Smic bientôt augmenté… L'actu éco en 120 secondes
En cas de RN au pouvoir, faut-il craindre une crise financière à la sauce British ?
Boeing : les passagers d’un vol Paris-Tokyo passent malgré eux la nuit en Turquie