La bourse ferme dans 16 min
  • CAC 40

    5 743,28
    +66,41 (+1,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 308,86
    +29,82 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    29 339,07
    +113,46 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    0,9808
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 681,60
    +13,00 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    20 503,66
    +740,64 (+3,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,63
    +14,20 (+3,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,73
    -0,50 (-0,62 %)
     
  • DAX

    12 076,20
    +100,65 (+0,84 %)
     
  • FTSE 100

    6 884,09
    +2,50 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    10 874,25
    +136,74 (+1,27 %)
     
  • S&P 500

    3 669,05
    +28,58 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1168
    +0,0044 (+0,40 %)
     

Risque de Listeria, Salmonella... Le manque de contrôles sanitaires pointé du doigt

·2 min de lecture

Risque de Listeria, Salmonella, E. Coli… Les derniers scandales impliquant Nestlé (Buitoni) et Ferrero (Kinder) soulèvent des interrogations sur l’efficacité des contrôles sanitaires dans l’industrie agro-alimentaire. Depuis ces deux affaires, près de la moitié des Français assurent ne pas avoir confiance en cette industrie, selon un sondage LSA/YouGov.

Depuis plusieurs semaines, les scandales des et des ne cessent de défrayer la chronique. Tout commence le 18 mars lorsqu’un des pizzas surgelées Fraîchup fabriquées par la marque Buitoni (groupe Nestlé) est lancé par la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). Progressivement, des cas de contamination à la bactérie Escherichia coli sont répertoriés, allant jusqu'au décès de deux enfants ayant consommé une pizza Buitoni. Et pendant que l dans une usine du Nord et au siège de Nestlé, deux agences de surveillance européennes ont annoncé avoir enregistré (groupe Ferrero) fabriqués en Belgique. Au total, sept pays dont la France sont concernés par le rappel de .

"Ces scénarios vont se répéter si les contrôles sanitaires ne sont pas plus importants", pointe Ingrid Kragl, directrice de l'information de l’ONG Foodwatch France. Dans l'Hexagone, les rappels de produits suspectés de contenir des bactéries comme la salmonella et la listeria, sont très fréquents. Le site du gouvernement "" répertorie presque quotidiennement des aliments pouvant contaminer les plus fragiles. "Ces bactéries proviennent de produits naturels (végétaux et animaux) et peuvent se développer si des processus de décontamination, comme la cuisson ou des bains de décontamination, ne sont pas effectués. La plupart du temps, elles ne sont pas dangereuses mais il est toujours conseillé aux populations fragiles, telles que les femmes enceintes, d'éviter de consommer des produits crus pour éviter de potentielles contaminations", explique Stéphanie Chevalier Lopez, fondatrice de SCL Qualité et experte en sécurité alimentaire. Même si "le risque 0 n’existe pas", cette dernière conseille également à l’ensemble des consommateurs de respecter scrupuleusement la chaîne du froid, qui permet un ralentissement de la prolifération des bactéries. Mais en ce qui concerne la bactérie Escherichia coli retrouvée dans des pizzas Buitoni, cet incident s’explique pa[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi