La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 662,80
    +326,13 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0267
    -0,0058 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 817,90
    +10,70 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    23 526,95
    -214,19 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,96
    +2,68 (+0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,98
    -2,36 (-2,50 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    12 999,20
    +219,29 (+1,72 %)
     
  • S&P 500

    4 263,91
    +56,64 (+1,35 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2140
    -0,0062 (-0,51 %)
     

Le risque d'un vote en commun LFI-LR-RN

AFP - Christophe ARCHAMBAULT

EDITO - En faisant une "opposition en commun" avec la Rassemblement national à l'Assemblée, la Nupes fait fi de l’Histoire, des principes de la gauche démocratique et du gaullisme.

relevait d’abord du bon sens: autoriser, en cas de Covid galopant, le rétablissement du aux frontières hexagonales. Une alliance "objective", selon un vocabulaire que l’on croyait surannée, entre les députés mélenchonistes, lepénistes et quelques desespérados de LR, a bloqué ce pan du projet de loi. L’événement pourrait ne pas sembler majeur. Le président de la la République l’a d’ailleurs minimisé, évoquant " ne remettant pas forcément en cause l’indispensable travail parlementaire "en commun" à venir.

L’explication à la fois moqueuse et (relativement) apaisante d’Emmanuel Macron est-elle pour autant convaincante? Ce refus "en commun" ne serait-il pas plutôt la première touche d’une stratégie non-dite puisque inavouable entre les trois blocs d’opposition à L’Assemblée nationale- Nupes, LR et Rassemblement national- pour, en toutes circonstances, dessouder le pouvoir en place? Faire ainsi savoir au gouvernement que persister à demander une négociation texte par texte ne rime en réalité à rien. Rappeler inlassablement qu’il n’existe en fait aucune autre solution qu’une dissolution plus ou moins rapide débouchant cette fois sur un écroulement de la majorité dite "relative". Voilà l’objectif partagé de la Nupes, de LR et du Rn. Mais à quel prix?

Lire aussi

Alors, dans ce contexte inédit, ni 4ème ni 5ème République, force est de constater qu’un principe intangible depuis la Libération semble sur le point de céder: sous quelque forme que ce soit et peu importe le prétexte, on ne partageait rien "d’officiel" avec l’extrême-droite et avec ce parti, le Rassemblement national, où l’on trouvait à l’origine des collabos et ayant tous eu à un moment ou à un autre l’objectif d’assassiner le général de Gaulle avant de participer à la fondation du Front National de .

C’est avec les héritiers ripolinés de ceux-là que parlementaires mélenchonistes, socialistes, Verts et Républicains se sont retrouvés pour démolir l’éventuelle utilisation à nos frontières du passe sanitaire. Ç’au[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles