Publicité

Risque d’espionnage : votre téléphone est-il sous écoute ?

BullRun / Adobe Stock

Menace sur les téléphones. L’agence française de sécurité informatique (Anssi) tient à donner l’alerte à l’approche des Jeux olympiques. Dans son dernier rapport, elle rapporte que le niveau de menace informatique ne cesse d’augmenter en France, indique La Dépêche du Midi, le 4 mars 2024. Ainsi, l’Anssi note que «le nombre total d’attaques par rançongiciel (...) est supérieur de 30% à celui constaté en 2022». En outre, Vincent Strubel, directeur général de l’Anssi, confie au quotidien régional que le niveau de cybermenace est «préoccupant».

Les Jeux olympiques devrait être le terrain de jeu des hackers. Ce sera l’occasion de faire un «test grandeur nature» pour observer la capacité de résister aux cyberattaques, d’après Vincent Strubel. D’après l’Anssi, les cibles privilégiées des malfrats en ligne seront les organisateurs et les participants. En outre, ils pourraient «ternir l’image du pays hôte, voire perturber le déroulement» des JO. Lors de l’événement, l’Anssi sera en charge de la 350 entités en lien avec l’événement planétaire.

Les téléphones sont tout particulièrement concernés par la menace. Ainsi, le nombre d’attaques contre des particuliers pourraient exploser, à la faveur du développement d’outils d’intrusions. «Certaines entreprises fournissent des codes malveillants très perfectionnés (...) à des entreprises et à des particuliers aux intentions malveillantes», souligne le rapport. Les cadres dirigeants doivent se méfier en priorité. En effet, les équipes de Vincent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine : «l’objectif d’une croissance de 5% pour 2024 est ambitieux», l’immobilier va souffrir
Musso, Da Costa, Grimaldi... qui est le plus gros vendeur de romans en France ?
Eure : il trouve un sac à main et part à la recherche de sa propriétaire pour le lui rendre
Qu’est-ce que le «swatting», ce canular téléphonique qui vise à faire intervenir la police pour rien ?
Soupçonné d’avoir commis 52 cambriolages sans effraction, il est interpellé