La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 348,83
    +2 424,18 (+6,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,15
    +34,06 (+3,45 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Trop riche, la commune suisse de Cologny baisse ses impôts

·2 min de lecture

C'est pour le moins insolite. Du moins en France. Mais la commune suisse de Cologny a décidé de baisser ses impôts: elle en touche tellement qu'elle ne sait plus quoi en faire. Une prospérité qui est due, en partie, à ses très nombreux exilés français.

C’est une "mésaventure" qui ne risque pas d’arriver à nos communes françaises: la commune suisse préférée des exilés fiscaux français est trop riche. Du coup, le conseil municipal de Cologny, par 16 voix pour, deux contre et deux abstentions, a décidé, qu’en 2021, ses habitants paieraient moins d’impôts.

Excès de recettes fiscales

La raison est simple, explique notre confrère helvète de La Tribune de Genève: . En 2020, la commune qui compte moins de 60.000 habitants attendait 27 millions de Francs suisses (24,5 millions d’euros) de revenus fiscaux. Elle en a eu 60 (55 millions d’euros). Déjà, en 2019, elle avait connu le même "problème". L’arrivée d’un riche contribuable avait déjà fait exploser les compteurs, les recettes passant de 26,5 millions (24 millions d'euros) à presque 40 millions (36 millions d'euros). "Une commune ne peut pas prélever plus d’argent qu’elle n’en a besoin", a estimé Catherine Pahnke, la conseillère administrative chargée des Finances de la commune. La situation financière de la commune est très confortable, avec 22,3 millions de "bénéfices" (61,7 millions de charges et 84 millions de recettes) et lui permet de faire prospérer son trésor de guerre: 250 millions de francs suisses (225 millions d’euros).

L'entrée de la résidence de la famille royale saoudienne, à Cologny (crédit : AFP PHOTO JEAN-PIERRE CLATOT)

Concentration de grandes fortunes

La commune bénéficie des revenus générés par la tenue de grandes réunions internationales. Comme le World Economic Forum, qui voit se rencontrer les plus éminents dirigeants de la planète. Mais si Cologny est aujourd’hui la commune suisse la plus prospère, c’est grâce à ses résidents exilés fiscaux. Ils sont en effet très nombreux à posséder des villas sur cette "rive gauche" très prisée du lac Léman, ou les propriétés peuvent valoir plusieurs dizaines de millions d’euros. En 2013, l’une des filles de l’ancien roi Fahd d’Arabie saoudite achetait une propriété de près de deux hectares sur le quai de Co[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi