La bourse ferme dans 5 h 23 min
  • CAC 40

    6 764,30
    +40,49 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 149,29
    +31,34 (+0,76 %)
     
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1860
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 816,60
    +2,50 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    31 949,97
    -892,01 (-2,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,49
    -17,95 (-1,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,35
    -0,21 (-0,30 %)
     
  • DAX

    15 692,73
    +137,65 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    7 135,02
    +29,30 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,3933
    +0,0018 (+0,13 %)
     

Richard Branson accomplit son rêve d'enfant et promet "nouvelle ère spatiale"

·1 min de lecture

C'est une "nouvelle ère spatiale" qui s'ouvre s'est enthousiasmé Richard Branson dimanche 11 juillet. En atteignant l'espace, le patron de Virgin Galactic a ainsi ravi à Jeff Bezos le titre de premier milliardaire à faire ce spectaculaire voyage grâce à l'engin d'une entreprise qu'il a lui-même créée. C'est "une expérience unique dans une vie", a-t-il décrit alors qu'il était encore à bord du vaisseau VSS Unity, en train de revenir vers la base de Spaceport America, dans le désert du Nouveau-Mexique. "J'ai rêvé de ce moment depuis tout petit, mais rien ne pouvait me préparer à la vue de la Terre depuis l'espace", a-t-il ajouté après son vol. "Nous sommes à l'avant-garde d'une nouvelle ère spatiale", a-t-il lancé.

Outre Richard Branson, deux pilotes et trois autres passagers, des employés de Virgin Galactic, se trouvaient à bord. A quelque 15 kilomètres d'altitude, le vaisseau s'est détaché de son avion porteur et a entamé une ascension supersonique, jusqu'à dépasser les 80 km d'altitude -- la hauteur fixée aux Etats-Unis pour la frontière de l'espace. Durant quelques minutes, les passagers ont pu se détacher de leur siège pour flotter en apesanteur et admirer la courbure de la Terre depuis l'un des grands hublots de la cabine.

Après un pic à 86 kilomètres d'altitude, le vaisseau est redescendu en planant jusqu'à se poser sur la piste qu'il avait quittée une heure plus tôt. Durant le vol, le rôle officiel de Richard Branson, qui cultive de longue date son image de tête brûlée, était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Espace : le match Jeff Bezos - Richard Branson
Comment la France sauve ses fleurons industriels et technologiques ? Les bonnes pratiques
Younited, une nouvelle probable licorne en France
Les jeux de plein air et les cartes Pokemon dominent les ventes de jouets début 2021
Téléphonie : Xavier Niel lance "FreeFlex", en quoi consiste cette nouvelle offre ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles