La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 946,51
    +335,79 (+1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Rhône : le livreur avait volé une quantité colossale de carburant

Un livreur d'essence, qui ravitaillait les stations de la région, prélevait une partie de la marchandise avant d'arriver chez les clients. Il aurait indûment prélevé 80.000 litres d'essence.

On connaissait l'utilisation frauduleuse des cartes professionnelles pour bénéficier de tarifs réduits pour le carburant, mais dans cette affaire, un salarié a eu une idée qui lui a permis de voler une quantité impressionnante de carburant : pas moins de 80.000 litres. Ce livreur, dont l'histoire est racontée par BFMTV le vendredi 6 mai, travaillait pour une entreprise qui était chargée d'approvisionner les stations-service. Le patron de cette société située à Pierre-Bénite, commune de la métropole de Lyon, aurait été intrigué par une différence de volume, entre le carburant qui aurait dû être livré, et qui partait de la raffinerie de Feyzin, et la quantité réelle livrée qui finissait chez ses clients.

Les gendarmes ont découvert que le chauffeur prélevait une partie de la livraison avec l'aide d'un complice, chez qui était stockée l'essence. Des cuves auraient été retrouvées chez ce dernier à Saint-Priest. L'essence était ensuite revendue sur le marché noir. En quatre mois, le salarié aurait dérobé 80.000 litres. L'individu a reconnu les faits. Lui et son complice devraient être jugés dans les prochains mois.

Cette affaire s'ajoute à la recrudescence de vols de carburant constatée depuis que les prix à la pompe ne cessent d'augmenter. En mars, toujours dans le Rhône, trois personnes avaient été interpellées parce qu'elles revendaient à des prix très intéressants du carburant acheté avec des cartes d’essence professionnelles volées. Selon Auto Plus, six millions de litres de carburant (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Face à la flambée de l'essence, la débrouille des camping-caristes

Un bateau de guerre russe aurait été détruit par l'Ukraine, selon la marine ukrainienne
Ce butin hors norme de 700.000 euros retrouvé chez des malfaiteurs
Un buste romain vieux de deux mille ans vendu d'occasion pour 33 euros
Gaz russe : la France pourrait s'en passer "d'ici trois, quatre ans", estime le patron d'Engie
Une "France plus forte", une "planète plus vivable" : Emmanuel Macron est investi pour un second mandat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles