La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 175,66
    +245,14 (+0,79 %)
     
  • Nasdaq

    13 479,76
    +282,58 (+2,14 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2108
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    29 130,10
    +792,02 (+2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    699,59
    -1,02 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    3 855,28
    +56,37 (+1,48 %)
     

RGPD : 80% des entreprises du commerce ne sont pas en règle

Le RGPD oblige toutes les sociétés européennes à assurer une protection des données personnelles. Mais ce n'est pas si simple. Dans le secteur du retail, 80% des commerces ne sont pas totalement en conformité avec les nouvelles règles. Un sur deux n'aurait même pas enclenché le processus, selon les estimations du cabinet Staub et Associés.

Et pourtant, la date de l'entrée en vigueur était connue bien à l'avance. Les entreprises avaient deux ans pour se préparer. « Un réflexe naturel », nous explique Sylvain Staub, qui a créé Data Legal Drive, une plateforme numérique d’aide à la mise en conformité au RGPD. D'abord, parce que tant que les sociétés ne sont pas confrontées à l'urgence, surtout les PME, elles traînent des pieds. Ensuite, parce que le RGPD est vécu comme une contrainte, qui ne rapporte pas d'argent.

Le secteur du retail en première ligne

Les enseignes sont les premières concernées par le RGPD. Elles sont directement en relation avec les consommateurs, qui ont compris qu'ils avaient désormais des droits. Il y a eu une réelle prise de conscience. Les clients acceptent sans problème de donner des informations, mais ils demandent expressément des règles de confidentialité. 

Les entreprises sont directement concernées, aussi, parce qu'elles collectent de plus en plus de data. Avec le commerce en ligne, le paiement par téléphone, la géolocalisation ou les cartes...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi