La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    30 640,30
    -3 267,57 (-9,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

La revue Life Science Alliance publie les résultats de la plitidepsine chez les patients atteints de la COVID-19, incluant des données supplémentaires sur son activité antivirale contre les variants Delta et Omicron

·4 min de lecture

- Les résultats finaux de l'étude APLICOV-PC (phase I-II), publiés initialement en mai dernier et que l'entreprise avait partagés avec la communauté scientifique, démontrent l'innocuité de l'utilisation de la plitidepsine chez les patients atteints de COVID-19 et postulent un impact thérapeutique positif sur l'évolution de la maladie.

- PharmaMar confirme l'activité in vitro de la plitidepsine contre plusieurs variants, dont Delta et Omicron.

- La revue Life Science Alliance est cofondée par l'Université Rockefeller, l'Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO) et le Cold Spring Harbor Laboratory.

MADRID, 12 janvier 2022 /PRNewswire/ -- PharmaMar (MSE: PHM) a annoncé aujourd'hui la publication d'un article dans la revue Life Science Alliance, intitulé « Pre-linical and randomized phase I studies of plitidepsin in adults hospitalized with COVID-19 »[1] qui comprend une étude sur l'activité in vitro de la plitidepsine contre les principaux variants du SARS-CoV-2, y compris le variant actuel Omicron.

Selon les données finales publiées dans cet article, il a été démontré que la plitidepsine avait une activité antivirale puissante chez tous les variants à des concentrations très faibles (nanomolaires), avec un indice thérapeutique in vitro positif. Ces études ont été menées par le Dr Adolfo Garcia-Sastre, professeur au département de microbiologie de l'Icahn School of Medicine de Mount Sinai à New-York, dans l'État de New-York aux États-Unis.

Des études in vivo en laboratoire ont également révélé une présence plus importante de la plitidepsine dans les tissus pulmonaires, qui est l'organe principalement touché chez les patients atteints de la COVID-19. Ces études ont montré une réduction de la réplication virale, entraînant une diminution de 99 % de la charge virale dans les poumons des animaux traités à la plitidepsine.

L'article examine également les données de l'essai clinique APLICOV-PC, qui a démontré l'innocuité de la plitidepsine chez les patients atteints de la COVID-19 nécessitant une hospitalisation. L'essai a rempli le principal critère d'innocuité et démontré son efficacité clinique ; de plus, l'étude a permis de recueillir les preuves sérieuses d'un impact de la plitidepsine sur la charge virale, sur les voies inflammatoires et sur la normalisation des lymphopénies.

Dans le cadre de cette étude de phase I-II, 45 patients ont été recrutés, dont 86,7 % étaient atteints d'une forme modérée ou grave. 41 patients (91 %) avaient une pneumonie, dont 32 (71 % de l'échantillon global) avaient une pneumonie bilatérale. Il convient de noter les données observées chez 23 patients atteints d'une forme modérée, dont 74 % ont quitté l'hôpital au cours de la première semaine de traitement.

Ces résultats constituent la base de la phase III de l'essai clinique du NEPTUNO qui recrute actuellement des patients dans 17 hôpitaux en Espagne et dans 9 autres pays principalement en Europe et en Amérique latine.

Dr José F. Varona, docteur en médecine au service de médecine interne de l'hôpital universitaire HM Montepríncipe à Madrid a souligné : « Notre impression clinique avec la plitidepsine dans l'essai APLICOV-PC a été confirmée, car en plus de répondre aux objectifs de sécurité, nous avons observé dans certains cas une amélioration des symptômes et des données objectives (paramètres microbiologiques, paramètres d'oxymétrie et paramètres radiologiques) après l'administration du médicament. »

Dr Adolfo García-Sastre, professeur au Département de microbiologie de l'Icahn School of Medicine de Mount Sinai à New-York, a commenté : « Il convient de noter que les données cliniques concordent avec les données précliniques, suggérant un avantage de l'administration de plitidepsine chez les patients atteints de la COVID-19, et que, dans les modèles précliniques, la plitidepsine a une forte activité antivirale, non seulement pour le SARS-CoV-2 et ses variants, y compris Delta et Omicron, mais aussi contre d'autres coronavirus. »

Dr. José María Fernández Sousa-Faro, Président de PharmaMar a déclaré : « Toutes les données que nous avons vues jusqu'à présent avec la plitidepsine corroborent notre hypothèse initiale sur son activité antivirale. Dans les études menées par PharmaMar et par d'éminents chercheurs du monde entier, la plitidepsine a fait preuve d'une puissance inédite contre le SARS-CoV-2. Nous espérons que le recrutement de patients pour l'essai du NEPTUNO continuera de progresser afin que nous puissions offrir ce traitement à tous les patients touchés par le coronavirus et nécessitant une hospitalisation le plus tôt possible. »

[1] https://www.life-science-alliance.org/content/5/4/e202101200

Contact pour les médias :

Lara Vadillo – Directrice de la communication lvadillo@pharmamar.com Mobile : +34 669471803
Miguel Martínez-Cava – Responsable de la communication mmartinez-cava@pharmamar.com, Mobile : +34 606597464 / Tél. : +34 918466000

Marchés de capitaux et relations avec les investisseurs :

José Luis Moreno, directeur des marchés de capitaux et des relations avec les investisseurs

María Marín de la Plaza, marchés de capitaux et relations avec les investisseurs
investorrelations@pharmamar.com
Tél : +34 914444500

Vous pouvez aussi consulter le site web de l'entreprise sur www.pharmamar.com.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles