Marchés français ouverture 5 min

Revalorisation des pensions en 2020 : les retraités percevant un peu plus 2.000 euros pénalisés

C’est désormais officiel. Au 1er janvier 2020, les pensions seront revalorisées différemment si vous gagnez plus ou moins 2.000 euros brut par mois (retraite de base et complémentaire). Le Conseil constitutionnel, dans sa décision du 20 décembre, a validé ce principe figurant dans le projet de loi de financement pour la Sécurité sociale (PLFSS) 2020. Les Sages estiment qu’ “en retenant un seuil de montant total de pensions égal à 2.000 euros, il a, conformément au but qu'il s'est proposé, soustrait 77 % des assurés à la revalorisation dérogatoire, inférieure à l'inflation”.

Si le Conseil constitutionnel n’a pas retoqué cette revalorisation différentielle, il prévient toutefois qu’une tel dispositif doit garder un “caractère exceptionnel”. C’est seulement à cette condition qu’il “ne crée pas de rupture caractérisée de l’égalité devant les charges publiques”. Pourtant, à y regarder de plus près, il semble que l’effort soit surtout demandé aux retraités percevant un peu plus de 2.000 euros par mois. Pour le mesurer, Optimaretraite, cabinet spécialisé dans le calcul des retraites, a réalisé trois simulations avec trois profils de retraités, ex-salariés du secteur privé.

Notre première étude de cas renvoie à un retraité percevant une pension brute totale de 1.266,15 euros par mois, en 2019. L’année prochaine, il bénéficiera d’une hausse de 1% de sa retraite de base, soit une augmentation de 8,90 euros par mois. A cela s’ajoute la revalorisation de 1% dont notre retraité a pu profiter sur sa retraite complémentaire depuis le 1er novembre dernier, soit 3,77 euros supplémentaires par mois. Au total, en 2020, sa retraite sera supérieure de 12,67 euros par rapport à 2019.

>> Notre service - Testez notre comparateur d’Assurances vie

Deuxième cas. Ce retraité a perçu en 2019 une pension de 2.038 euros brut par mois. Comme il est tout juste au-dessus du seuil de 2.000 euros, sa pension de base sera uniquement revalorisée de 0,3%. Ce qui représente un gain de 4,52 euros par mois. Il

(...) Cliquez ici pour voir la suite

RATP, SNCF… les Français toujours majoritairement opposés à la grève des bénéficiaires de régimes spéciaux
CetteFamille, la start-up qui trouve un nouveau foyer pour les seniors
Bientôt une hausse de tarifs pour les demandeurs d’un visa Schengen
Retraite : n’oubliez pas de conserver vos relevés individuels de situation
Jean-Pierre Farandou : le nouveau patron de la SNCF fera-t-il le poids ?