Marchés français ouverture 5 h 1 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 146,37
    -185,57 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1689
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 535,42
    -51,18 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    11 537,88
    +37,13 (+0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,05
    +21,37 (+8,81 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

On a retrouvé le mode d'emploi du premier ordinateur !

Louis Neveu, Journaliste
·2 min de lecture

L’informatique aussi a son archéologie et les scientifiques ont parfois du mal à comprendre le fonctionnement et l’architecture des premiers ordinateurs. Au fil des décennies, en plus des techniciens qui étaient les mémoires vives du fonctionnement de ces machines, les documentations et manuels ont bien souvent disparu. C’était justement le cas de ce que l’on considère comme le premier ordinateur numérique conçu en 1944, le Zuse Z4. Jusqu’à maintenant les scientifiques n'avaient que peu de connaissances sur cette gigantesque machine qui est exposée au Deutsches Museum, à Munich, en Allemagne. Mais depuis peu, sa documentation vient justement d’être retrouvée dans une pile de documents à Zurich en Suisse. Le blog de l’Association des machines informatiques (ACM) qui relate l'histoire de cette découverte, explique que ce calculateur, entré en fonction en 1945, a été transformé en ordinateur en 1950 après avoir été récupéré par l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le Zuse Z4 occupe une pièce entière et est alimenté en données par des bandes magnétiques. Il fallait plusieurs techniciens pour le faire fonctionner.

Une machine puissante… pour l’époque

Le Z4 est le fruit du travail de Konrad Zuse. L’inventeur avait développé pour les nazis ce Z4 qui devait rejoindre le camp de concentration de Dora-Mittelbau, où des détenus étaient forcés à construire les funestes missiles V1 et V2. Konrad Zuse avait finalement pris soin de cacher son Z4 dans une grange de la petite ville de Bad Hindelang, dans le sud de l’Allemagne, en attendant la fin de la seconde guerre mondiale. C’est à l’EPF de Zurich que le Z4 transformé en ordinateur a été exploité à partir de 1950, et ce jusqu’en 1955, pour réaliser une centaine de calculs. Il a permis de construire le barrage de la Grande-Dixence, en Valais. Il a également réalisé des calculs de balistiques, de trajectoire des fusées, sur les ailes des avions, sur les vibrations. C'est grâce à lui que le FFA P-16, un avion de chasse...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura