La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1647
    +0,0016 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    -3,20 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    52 412,99
    -374,16 (-0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +0,22 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,38 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0047 (-0,34 %)
     

Retraites: Que proposent les candidats à la présidentielle sur l'âge de départ ?

·2 min de lecture

Avancer la retraite à 60 ans pour satisfaire les Français ou la retarder à 65 ans pour réduire les dépenses publiques : un choix clivant en vue de la présidentielle.

Pour un départ à 60 ans

27083_1597056_k3_k2_3686145.jpg
27083_1597056_k3_k2_3686145.jpg

A l'opposé sur l'échiquier politique, Marine Le Pen et . Les deux défendent un retour de l'âge légal de départ à 60 ans, comme avant la réforme de 2010, assorti de quarante années de cotisations, contre quarante et un ans et neuf mois aujourd'hui et quarante-trois ans à partir de 2035. Les deux se targuent du soutien populaire. «. « Elle est soutenue par sept Français sur dix », renchérit Jean-Luc Mélenchon.

Mais les deux oublient de rappeler son coût astronomique, chiffré à près de 30 milliards d'euros par l'Institut Montaigne. Pour la financer, le leader de La France insoumise a une recette magique : une hausse générale des salaires, qui augmentera mécaniquement les rentrées de cotisations, et la création d'1,5 million d'emplois écologiques, qui apporteront également plus de cotisations, grâce à des investissements publics. La candidate d'extrême droite, elle, table sur des milliards d'économies liées à la réduction de l'immigration et à la lutte contre la fraude fiscale et sociale. Sans préciser que l'administration se bat déjà contre la fraude depuis des années et que l'immigration a des effets bénéfiques sur la croissance économique.

Au Rassemblement national, certains tentent de persuader Marine Le Pen de renoncer à la retraite à 60 ans qui plombe sa crédibilité. « Elle risque de le traîner comme un boulet, à l'image de la sortie de l'euro il y a cinq ans », souffle un cadre du parti. Sans retirer la mesure de son programme, Marine Le Pen avait confié à Challenges au printemps qu'elle l'instaurerait uniquement après deux ans d'économies : « Nous verrons alors si nous pouvons avancer l'âge de la retraite à 60 ou 61 ans. » Une promesse qui n'engage que les électeurs du RN qui y croient.

Pour un départ à 62 ans

(Photos : N. Messyasz/Sipa - S. Ortola/Réa)

Sauf surprise, Anne Hidalgo et . Début juillet, alors que les rumeurs enflaient sur un possible report à 64 ans par le gouvernement, la maire de Paris a pris la plume pour dénoncer dans [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles