Retraites: Pourquoi les cagnottes de certains syndicats explosent en ligne

Capture écran/Leetchi

Près de 2 millions d'euros pour la cagnotte en ligne de la CGT. Plus de 4 millions d’euros pour la caisse virtuelle de soutien des grévistes d’Info’Com-CGT et de Sudposte92. Durée record du conflit, impopularité de la réforme, inflation... les cagnottes en ligne se sont multipliées, déclenchant un élan de solidarité.

782.000 manifestants selon le ministère de l'Intérieur, 2,3 millions selon la CGT. Si les chiffres de mobilisation du 1er mai sont impressionnants, ceux des sommes récoltées par les cagnottes de soutien portées par les syndicats le sont tout autant. Au lendemain de la journée de contestation, la caisse de solidarité en ligne lancée par la CGT Info'Com et SudPoste92 et destinée aux salariés grévistes, syndiqués ou non, contre la réforme des retraites atteignait 4,1 millions d'euros, récoltés grâce à près de 50.000 donateurs via les plateformes HelloAsso et PayPal. À titre de comparaison, le montant collecté s'élevait à 3,2 millions en 2019 avec près de 40.000 participants et 562.424 euros en 2016 récoltés en faveur des salariés en grève contre la Loi Travail.

Depuis qu'elle a été réactivée le 10 janvier dernier, cette caisse virtuelle bat tous les records. Plus gros don d'un particulier jamais atteint: 30.000 euros. Donation syndicale la plus élevée jamais enregistrée: 100.000 euros. Palier du meilleur don journalier franchi: 157.000 euros. Avec des pics de dons enregistrés lors de l'annonce du 49.3, des allocutions gouvernementales et pendant les journées de rassemblements.

De ce pot commun, 3,2 millions d'euros ont déjà été reversés aux salariés grévistes. L'administrateur de la CGT ayant donné pour consigne d’indemniser en priorité les salariés les plus impliqués en jours de grève, selon une note interne du syndicat consultée par Challenges.

Multiplication des cagnottes

Si la cagnotte de la CGT Info'Com et SudPoste92 explose les compteurs, elle est loin d'être la seule à avoir été lancée depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites. Et toutes enregistrent des dons. La CGT, au niveau confédéral cette fois, a par exemple sa propre cagnotte sur Leetchi et a engrangé près de 2 millions d'euros. "C'est tout de même conséquent, se félicite Boris Blazzi, secrétaire confédéral de la CGT La somme servira à indemniser les salariés grévistes mais aussi les [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi