La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 697,43
    -361,39 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Retraite : de combien votre pension doit augmenter en septembre puis cet automne ?

retraite
retraite

En janvier dernier, du côté des retraités, le gong du Nouvel An 2022 n'annonçait aucune éclaircie financière à l'horizon. Face à une inflation qui tutoyait déjà les 3%, l'augmentation annuelle de la retraite de base se limitait à 1,1%. Une timide hausse faisant suite à une toute aussi timide revalorisation de 1% de la complémentaire Agirc-Arrco en novembre 2021 pour ses 12 millions de bénéficiaires. L'envolée des prix a conduit le gouvernement à anticiper la hausse annuelle en votant – via la loi pouvoir d'achat - une revalorisation de 4% sur les retraites de base applicable dès la pension de juillet 2022.

1 – Quelle revalorisation, pour quelle pension ?

La hausse de 4%, exceptionnelle dans le sens où elle s'ajoute aux augmentations annuelles de janvier, s'applique à l'ensemble des retraites de base. C'est-à-dire aux pensions versées par la Cnav à 14 millions de retraités du privé, par le Service des retraites de l'Etat (SRE) aux plus de 1,5 million de retraités, par la CNRACL aux près de 1,5 million de pensionnés de la fonction publique hospitalière ou territoriale, par la CNAVPL aux près de 400 000 retraités de professions libérales, etc. Comme l'explique la Cnav, cette hausse « concerne la retraite de droit propre » mais aussi « la retraite de réversion, l'Aspa [minimum vieillesse, NDLR] et l'ASI [allocation supplémentaire d'invalidité] ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Budget : 6 conseils pour éviter de finir le mois à découvert avec l'envolée des prix
- DPE : des agences immobilières sanctionnées pour annonces illégales
- Electricité et gaz : votre contrat vous protège-t-il de l'envolée des prix de l'énergie ?