• CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 766,15
    +790,89 (+2,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -137,37 (-0,99 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,12 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Retraites: le Medef participera "pleinement" à la conférence de financement

"Le Medef s'engagera pleinement dans la conférence de financement afin de trouver les mesures d'âge justes assurant l'équilibre financier du système de retraites à court, moyen et long terme", a réagi l'organisation patronale dans un communiqué, après l'envoi de la lettre du Premier ministre Edouard Philippe aux partenaires sociaux.
    
"J'ai reçu la lettre de @EPhilippePM sur le financement des retraites. Il exclut clairement la hausse du coût du travail comme solution de financement. Nous participerons donc à cette conférence dans un esprit de responsabilité", a aussi réagi sur Twitter le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. Dans un entretien au Journal du dimanche, le patron des patrons réclame aussi la fin des grèves: "Il est temps que ça s'arrête".
    
Le patron du Medef revient également sur les conséquences économiques du conflit: "Certes, macroéconomiquement, ce sera peu visible. Mais allez parler aux salariés franciliens épuisés et aux chefs d'entreprise qui perdent 20, 30 % de leur chiffre d'affaires pour la deuxième année consécutive".  Il redemande au passage à Ile-de-France Mobilités le remboursement de la contribution transport des entreprises parisiennes, qu'il chiffre à près de 330  millions d'euros.
 

   
Dans son communiqué, le Medef "note la position du gouvernement qui entend conditionner la réforme des retraites à un impératif d'équilibre d'ici 2027. Impératif d'équilibre que le Medef a appelé de ses...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi