La bourse ferme dans 6 h 31 min

Retraites : et si l'immobilier devenait LE complément idéal pour soutenir le pouvoir d'achat des Français

La nation est en émoi et il y a de quoi : le gouvernement, comme il s’y était engagé, lance la réforme du système de retraite par répartition... qui répartit sans justice, sans lisibilité et avec une efficacité prise en défaut. Le sentiment prévaut dans la population que des régimes privilégiés cohabitent avec des dispositifs qui ne permettront même pas à leurs bénéficiaires de couler une retraite digne. En réalité, la réforme, pour douloureuse qu’elle soit, est indispensable parce que le système est déficitaire et à bout. 

Il l’est tellement que quoi que fasse le gouvernement et quelle que soit l’issue des négociations, la solution décevra. Car enfin, qu’attendent les Français ? Ce qu’aucune réforme ne leur donnera, notamment pour des raisons démographiques - avec plus de bénéficiaires que de cotisants et des perspectives sombres quant à ce déséquilibre, qui s’aggravera dans les années futures -. Le salut viendra bien davantage du capital que les ménages auront pu constituer, qui compensera la perte de revenus au moment de la cessation d’activité.

On peut s’étonner que le débat du moment n’évoque absolument pas cette voie, bien que le sujet central soit la modernisation et tout simplement le sauvetage de la retraite par répartition. Il est vrai que l’actif qui répond le plus simplement et le plus directement à ce besoin est le logement, et qu’il faudrait que le discours public, celui du Président de la République ou de ses ministres, réhabilite l’immobilier pour que la capitalisation dans cette classe d’actif puisse être présentée comme honorable. Jusqu’alors, l’immobilier a été présenté comme stérile, relevant de la logique de la rente, ou du talent qu’on enterre - pour renvoyer à l’allégorie biblique -. 

On est en effet au cœur du sujet : le logement n’est une rente ni lorsqu’il constitue la résidence principale ni lorsqu’il est loué. Il est un actif protecteur qui permet de préparer l’avenir. L’inquiétude croissante des Français quant à leur retraite est devenue une

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Royaume-Uni va dépenser une fortune pour abriter le plus grand parc d'attraction d'Europe
Agressions sexuelles : Uber chute sur les marchés
Le Samu social du Gers s'insurge contre la campagne anti-suicides d'agriculteurs de la MSA
Elle avait grugé la CAF : l'allocataire piégée par ses posts Facebook
Réforme des retraites : le programme des concertations à venir concernant la fonction publique