La bourse ferme dans 5 h 34 min

Retraites : le gouvernement et les syndicats ne veulent rien lâcher

Le ton monte entre les principaux acteurs de la contestation du projet de réforme des retraites du gouvernement dimanche, onzième jour de grève dans les transports, à l'avant-veille d'une journée de manifestations à l'appel de l'ensemble des syndicats. Dimanche, la situation devait toujours être très perturbée dans les transports, et le débat de fond sur les retraites risque d'être parasité par la mise en cause ces derniers jours du haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye.

Fragilisé par des soupçons de conflits d'intérêts après des omissions dans sa déclaration d'intérêts, ce dernier a rectifié samedi ce document et déclaré 13 mandats dont 11 bénévoles, selon Le Monde. Il a reçu le soutien du Premier ministre Édouard Philippe, éloignant l'incertitude qui planait sur une éventuelle démission. De plus en plus inquiet de ne pas voir assez de trains circuler à Noël, le chef du gouvernement a sévèrement critiqué dans le Parisien dimanche les grévistes, qui provoquent de très importantes perturbations dans les transports.

>> Lire aussi - Retraite minimale à 1.000 euros : la belle promesse du gouvernement soulève plusieurs questions

"Ce n'est pas un blocage total"

"Noël c'est un moment important. Il faudra que chacun prenne ses responsabilités. Je ne crois pas que les Français accepteraient que certains puissent les priver de ce moment", déclare-t-il. Il ajoute qu'il ne dirait "pas que tout le pays est en grève. ce n'est pas un blocage total". Les cheminots grévistes ont déjà annoncé qu'ils n'envisageaient pas de "trêve" pour les fêtes de fin d'année. "Si le gouvernement veut que le conflit cesse avant les fêtes, il a toute la semaine prochaine pour prendre la décision de bon sens qui s'impose : le retrait de la réforme par points", a déclaré à l'AFP samedi Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots (1er).

Élément clé du passage de la réforme dans l'opinion, le patron de la CFDT, Laurent Berger, est en outre sorti dimanche du silence qu'il observait depuis

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’injonction de payer : quand et comment la mettre en oeuvre ?
Quelles règles pour les conditions générales de vente ?
Renault-Nissan : la lettre choc de Thierry Bolloré juste avant d’être débarqué
Le pacte d’actionnaires : comment ça marche ?
L'infarctus d'un salarié au bureau doit-il toujours être considéré comme ayant une origine professionnelle ?