La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 607,88
    -210,40 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Retraites complémentaires : quelle hausse pouvez-vous espérer ?

Loupe retraitée
Loupe retraitée

1%, 1,1%, 4%... Depuis un an, mieux vaut avoir l'esprit arithmétique pour suivre le rythme des revalorisations de retraite. Rembobinons, pour les plus de 13 millions de retraités dépendant du régime complémentaire du privé, Agirc-Arrco : au 1er novembre 2021, la pension complémentaire a augmenté de 1%. Oui 1% seulement. Alors que l'inflation grimpait déjà à 2,8%, et que le « taux prévisionnel d'inflation fourni par l'Insee » était alors de 1,5%.

Voici un an, l'Agirc-Arrco assumait donc une revalorisation inférieure à l'inflation. Puis la Cnav a réhaussé les retraites de base de 1,1% au 1er janvier 2022, conformément à une complexe formule de calcul bien peu réactif aux hausses soudaines. Cet été, les retraités pouvaient légitimement revendiquer faire partie des perdants de l'inflation. Jusqu'à la loi pouvoir d'achat et la hausse de 4% des retraites de base, qui n'est réellement visible que depuis le 9 septembre pour les bénéficiaires Cnav et qui sera effective le 29 septembre pour les anciens fonctionnaires. Une hausse valable sur les retraites de base uniquement...

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Le paiement en plusieurs fois, bénédiction ou catastrophe face à la montée des prix ?
- Déblocage exceptionnel de l'épargne salariale : top départ pour retirer votre argent avant la fin 2022
- Gaz et électricité : la hausse sur votre facture sera-t- elle vraiment limitée à 15% en 2023 ?