La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 815,03
    -110,98 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    11 912,38
    -94,57 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0722
    -0,0075 (-0,70 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    21 462,42
    -205,28 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,74
    +3,61 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 108,57
    -27,91 (-0,67 %)
     

Retraite : très mauvaise nouvelle si vous êtes né en 1965 et en 1966

Retraite : les travailleurs nés en 1965 et 1966 sont les grands perdants de la réforme
Retraite : les travailleurs nés en 1965 et 1966 sont les grands perdants de la réforme

Les contours de la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron et Elisabeth Borne sont désormais connus : à compter du 1er septembre 2023, l'âge légal de la retraite sera relevé progressivement de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030, contre 62 ans aujourd'hui, et il faudra alors justifier de 43 années de cotisations pour toucher une pension à taux plein.

Et justement, les générations nées en 1965 et en 1966 - qui auront donc 58 et 57 ans en 2023 - sont les grandes perdantes de ce mouvement accéléré par rapport à la réforme Touraine qui prévoyait un niveau de cotisation de 43 ans en 2035. Pour atteindre ce nouveau plafond fixé par le gouvernement, ces travailleurs devront justifier de trois trimestres supplémentaires.

Pour obtenir une retraite à taux plein et valider une carrière dite complète, il faut valider des trimestres. Et pour valider un trimestre, il faut percevoir un revenu minimal sur 3 mois. En 2023, il faudra toucher 1 690,50 euros de salaire brut pour la validation d'un trimestre (contre 1 585,50 euros un an plus tôt), ce montant étant revalorisé au rythme de la hausse du Smic.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : avez-vous encore intérêt à investir en Pinel en 2023 ?
- Retraite : vous avez 50 ans, ce qui va changer pour toucher votre pension
- Réforme des retraites : comment utiliser le simulateur officiel pour connaître votre âge de départ ?