La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 130,52
    -734,71 (-1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Retraite : ce rapport qui prône une dose de capitalisation pour sauver le système

·1 min de lecture

Capital : Votre rapport part de votre constat selon lequel notre système de retraite tel qu’il existe aujourd’hui va droit dans le mur ?

Marc Touati : Ce n’est pas un problème politique ou économique mais mathématique. La retraite par répartition ne fonctionne que si vous avez assez de cotisants pour financer les retraites. Jusque dans les années 70, vous aviez trois actifs pour un retraité. Maintenant, le ratio est à 1,5 actif pour un retraité donc cela ne peut plus fonctionner. Pour l’instant le système tient parce que les caisses de retraite puisent dans le trésor de guerre qu’elles ont amassé depuis des années. Résultat, les déficits annuels sont globalement limités. Mais si l’on continue comme ça, on aura au moins 1.000 milliards de déficit des caisses de retraite accumulés d’ici 2050.

Capital : Pour ne pas arriver à ces chiffres, il faut une dose de capitalisation dans notre système de retraite selon vous ?

Marc Touati : On a fait énormément de “réformettes” qui n’ont pas servi à grand chose car, à chaque fois, on masque un peu la réalité en prenant des hypothèses très optimistes pour le chômage et la croissance. Toutes ces réformes ont été un peu des coups d’épée dans l’eau. Le but de l’étude est de dire qu’il faut se prendre en main. Si vous comptez uniquement sur les pouvoirs publics pour financer votre retraite, vous risquez d’être très déçu.

Matthias Baccino : Si nous n’ajoutons pas à notre système actuel un étage de capitalisation notre société va s'appauvrir. Cela (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraités, avez-vous les moyens de vieillir à domicile ? Nos calculs, profil par profil
Sous-revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : quel sera votre manque à gagner ?
Vaccination obligatoire pour certaines aides à domicile : le flou qui entoure les contrôles
Aide sociale à l’hébergement : l’imbroglio de la récupération sur succession
Le pass sanitaire sera obligatoire pour les visiteurs des hôpitaux et des Ehpad

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles