Marchés français ouverture 3 h 15 min

Retraite : CSG, gel des pensions... les mauvaises nouvelles de l’année 2018

Zoom sur les principales évolutions qui entrent en vigueur cette année en matière de retraite, tant pour ceux qui y sont déjà que pour ceux qui la préparent.

L’année 2018 est riche en nouveautés sur le front de la retraite. Et la plupart de ces changements ne sont pas en faveur des ménages. Hausse de la CSG, gel des pensions, mécanisme anti-optimisation sur l’épargne retraite… on fait le point sur les principales évolutions.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Hausse de la CSG

Les pensions de retraite supportent 1,7 point de CSG en plus, sans que cela ne soit compensé par une baisse des cotisations, à l’inverse des salariés. Ce qui porte le taux global des prélèvements sociaux dus sur les retraites à 9,1% pour les retraites de base et à 10,1% pour les retraites complémentaires, compte tenu de la cotisation d’assurance maladie de 1%. Cette hausse ne concerne toutefois que les retraités dont le revenu fiscal de référence de 2016 (inscrit sur l’avis d’impôt de l’an dernier) a été au moins égal à 14 .404 euros (personne seule) ou à 22.096 euros (couple marié ou pacsé). Les autres retraités continuent à être exonérés de CSG si leurs revenus sont inférieurs à 11.018 euros (personnes seules) ou à 16.902 euros (couples) ou à bénéficier du taux réduit de 3,8% (revenus compris entre 11.018 euros et 14.404 euros ou 16.902 euros et 22.096 euros).

⋙ A lire aussi : CSG : faites-vous partie des 23 millions de gagnants ?

Décalage de la date de revalorisation des pensions

La date de revalorisation des pensions versées par les régimes de retraite de base est décalée de trois mois, pour être à nouveau fixée au 1er janvier. Conséquence : aucune revalorisation n’est au programme en (...) Cliquez ici pour voir la suite