La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 109,33
    -166,12 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Retraite: comment les congés parentaux peuvent vous faire gagner des trimestres

©Tima Miroshnichenko / Pexels

PRATIQUE - Pour partir à la retraite, il faut avoir un minimum de 166 trimestres, qui se cumulent avec les années de travail, ou grâce à des dispositifs de majoration comme ceux des congés parentaux.

Le congé parental n’est pas sans incidence sur la vie professionnelle du parent qui en prend. En effet, interrompre sa carrière revient à s’amputer de trimestres pour sa retraite. Néanmoins, il existe un dispositif attribuant des trimestres supplémentaires en cas de congé parental.

L’impact positif des congés parentaux sur votre pension de retraite

Lorsqu’un parent prend des jours de repos pour s’occuper de ses enfants, il continue à gagner des trimestres pour sa retraite. D’ailleurs, les trimestres cumulés à ce titre correspondent à une majoration de durée d’assurance retraite pour congé parental. Elle s’applique aux parents affiliés au régime de la Sécurité sociale et salariés depuis deux ans au minimum. Le recours à ce système n’est pas possible dans le cas où le congé parental est pris à temps partiel.

Concernant son calcul, un trimestre se valide en 90 jours. Ce qui signifie qu’une année de congé parental équivaut à un gain de quatre trimestres. Lorsque vous en gagnez plusieurs à un nombre décimal (un chiffre à virgule), votre caisse de retraite l’arrondit au niveau supérieur dans le calcul de vos droits. Si par exemple vous cumulez onze trimestres et demi pendant votre congé parental, votre caisse de retraite vous en attribuera douze.

Un point intéressant à noter est que vous pouvez obtenir jusqu’à douze trimestres grâce à ce régime, car un congé parental ne peut durer plus de trois ans. Il peut s’étendre sur quatre ans dans le cas des enfants gravement malades et handicapés. Afin de bénéficier de votre majoration, il faut vous rendre auprès de votre caisse de retraite en étant muni de votre attestation de congés, dès la fin de votre interruption de travail. Ce document est produit par l’employeur et contient les dates de début et de fin de votre congé.

Le congé parental, un régime de majoration bien à part

En dehors de la majoration d’assurance vieillesse pour congé parental, il existe plusieurs autres dispositifs qui augmentent le nombre de trimestres de sal[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi