La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 689,82
    +353,15 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0265
    -0,0060 (-0,59 %)
     
  • Gold future

    1 817,00
    +9,80 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    23 597,50
    -126,37 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    576,31
    +5,03 (+0,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,79
    -2,55 (-2,70 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 015,41
    +235,50 (+1,84 %)
     
  • S&P 500

    4 269,22
    +61,95 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2133
    -0,0069 (-0,57 %)
     

Retraite : pour la complémentaire, la hausse des pensions attendra novembre 2022

Une retraité inquiète
Une retraité inquiète

Les retraités vont voir leur pension revalorisée à compter de ce 1er juillet de 4%. La mesure est inscrite dans le projet de loi pouvoir d'achat qui a été présenté ce jeudi par le gouvernement. Mais... il faut noter deux bémols. D'une part cette augmentation ne sera effective que sur la pension versée en août. D'autre part la hausse de 4% ne concerne que la retraite de base. Concernant la retraite complémentaire, qui peut représenter jusqu'à 60% du montant total de la pension pour un cadre supérieur, il faudra encore patienter.

Les gestionnaires de l'Agirc-Arrco, principal régime complémentaire, n'ont pas encore pris leur décision, relève Le Parisien dans son édition du mardi 12 juillet. Il faudra attendre vraisemblablement le 1er novembre 2022. Car l'Etat n'intervient pas dans les négociations entre les partenaires sociaux et l'Agirc-Arrco, lesquelles vont débuter comme chaque année en octobre : le calendrier n'est pas avancé malgré l'inflation galopante.

« Ce sera moins de 3% »

A quoi faut-il s'attendre ? L'augmentation pourrait-elle être comparable aux 4% appliqués au régime de base ? François Xavier-Selleret, le directeur général de l'organisme, a donné quelques indications sur la direction qui allait être prise lors d'une réunion, le 14 juin dernier. Selon plusieurs personnes présentes à cette réunion, « ce sera moins de 3% », aurait-il précisé, comme le rapporte le quotidien ce mardi.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : taxer les intérêts du Livret A, une mesure choc qui fait toujours débat
- Livret A : vos dépôts font-ils gagner ou perdre de l'argent à votre banque ?
- Prêt immobilier : 3 chiffres sur les bouleversements provoqués par la flambée des taux en 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles