La bourse ferme dans 1 h 40 min
  • CAC 40

    6 192,29
    +27,18 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 957,43
    +16,97 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    33 918,76
    +97,46 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2013
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 787,00
    +8,60 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    46 282,47
    -543,61 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 278,35
    +15,39 (+1,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,38
    -1,29 (-2,06 %)
     
  • DAX

    15 098,88
    -30,63 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    6 870,41
    +10,54 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,60
    -15,67 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 140,11
    +5,17 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3899
    -0,0038 (-0,27 %)
     

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : les comptes replongent dans le rouge à cause de l’épidémie

·1 min de lecture

L’embellie aura été de courte durée. Alors qu’en 2019 le régime complémentaire des salariés du privé présentait un résultat technique en excédent de 237 millions, les chiffres sont déficitaires en 2020. D’après les résultats provisoires présentés ce mardi 16 mars, le résultat technique (*) est en déficit de 6 milliards. La principale explication est à chercher du côté des ressources. Elles s’élèvent à 79,4 milliards d’euros, soit un recul de 4,7% par rapport à 2019. Elles sont constituées principalement des cotisations perçues qui représentent en 2020, 75 milliards d’euros. “Les cotisations du régime ont diminué de 5,5% par rapport à 2019. Un recul qui est le résultat de la baisse de la masse salariale sur laquelle sont assises les cotisations du régime”, détaille Gaëlle Piadé, directrice financière de l’Agirc-Arrco.

Les chiffres sont historiques. 8,8 millions de salariés ont été en activité partielle au moins une fois au cours de l’année 2020. Or, pendant cette période, leurs droits ont été maintenus alors qu’ils ne cotisaient pas pour leur retraite. Ce boom de l’activité partielle a nécessité un effort de 4 milliards d’euros de la caisse. Du côté des cotisations entreprises, en raison des reports de paiement, ce sont 400 millions d’euros qui n’ont pas été encaissés par l’Agirc-Arrco. A cela s’ajoute les aides de solidarité exceptionnelles versées par le régime à 100.000 cotisants, soit 100 millions d’euros.

>> Notre service Retraite pour les particuliers - Confiez à un expert (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Départ à la retraite : cette démarche qui peut pénaliser les indépendants
Retraite des expatriés : la Cour des comptes appelle à une meilleure prise en compte de leurs droits
Gouvernance, salaires, formation… la réforme du grand-âge que veulent les directeurs d’établissements
Quel est l’impact d’un congé parental sur votre retraite ?
Cumul emploi-retraite : fonctionnement et calcul