Marchés français ouverture 59 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 695,17
    -144,54 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1723
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 835,66
    -739,02 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 041,61
    -22,23 (-2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : attention à ne pas confondre les différentes décotes

·1 min de lecture

Attention aux risques de confusion. En plus de leur retraite de base versée par l’assurance retraite, tous les salariés du privé, qu’ils soient cadres ou non, ont le droit à une retraite complémentaire servie par l’Agirc-Arrco. A la différence de la retraite de base, leur retraite complémentaire est calculée sur l’ensemble de leur carrière. Pour obtenir le montant de leur retraite complémentaire, il leur suffit en principe de multiplier le nombre de points crédités sur leur compte durant toute leur vie active par la valeur du point au jour de la liquidation de leur retraite.

En pratique, les choses sont un peu plus complexes. Car si vous demandez le versement de votre retraite avant 67 ans, le résultat de ce calcul peut être affecté soit d’un abattement définitif, soit d’un malus temporaire. C’est l’un ou l’autre. Explications.

>> Notre service - Pour vous aider à choisir les meilleures SCPI, bénéficiez de conseils d’experts gratuits grâce à notre partenaire

Si vous demandez votre retraite avant 67 ans, sans avoir la durée d’assurance requise correspondant à votre génération (167 trimestres si vous êtes né en 1958, 1959 et 1960 ; 168 trimestres si vous êtes né en 1961,1962, 1963 …), on vous applique une décote sur le taux de vos pensions de retraite. Cet abattement est définitif : on parle aussi d’abattement viager. Son taux dépend soit de votre âge, soit du nombre de trimestres qu’il vous manque pour réunir le nombre de trimestres requis correspondant à votre génération.

Par exemple, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Le recul de l'âge de départ à la retraite n'est pas une urgence"
Retraite : ce rapport qui prône une dose de capitalisation pour sauver le système
Retraités, avez-vous les moyens de vieillir à domicile ? Nos calculs, profil par profil
Sous-revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : quel sera votre manque à gagner ?
Vaccination obligatoire pour certaines aides à domicile : le flou qui entoure les contrôles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles