Marchés français ouverture 3 h 17 min
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 485,11
    +161,77 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1773
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 751,22
    +83,37 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    40 807,70
    +162,62 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 229,67
    -3,62 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     

Retraite additionnelle de la fonction publique : calcul et montant

·1 min de lecture

Retraite complémentaire calquée sur celle du privé, elle a été instaurée en 2005 et est versée tant aux fonctionnaires d'État bénéficiant d'une retraite au titre du service des retraites de l'Etat (SRE), qu’aux agents des collectivités territoriales et agents hospitaliers dont la retraite est versée par la caisse nationale des agents des collectivités locales (CNRACL). Les agents non titulaires de la fonction publique comme les contractuels ou les vacataires ne sont pas éligibles à la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP).

Peuvent prétendre au versement de la RAFP les fonctionnaires bénéficiant de la retraite du SRE ou de la CNRACL qui ont atteint l’âge légal de départ à la retraite.

Bon à savoir : les agents bénéficiant d’une retraite anticipée (au titre de l’invalidité d’un handicap, d’une carrière longue ou comme parent d’un enfant handicapé) doivent attendre d’avoir atteint l’âge légal de la retraite pour en faire la demande.

S’agissant d’une retraite complémentaire, elle est calculée sur la base des éléments non retenus pour le calcul de la retraite de base que sont les primes, indemnités, avantage en nature et tout autre élément de votre rémunération n’entrant pas dans le calcul de votre pension civile ou militaire ou de la retraite versée par la CNRACL.

Bon à savoir : les avantages en nature sont pris en compte pour leur valeur déclarée au fisc.

Les éléments retenus sont plafonnés à 20 % maximum du montant de traitement indiciaire brut annuel.

Les cotisations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraites : à qui profiterait la hausse du minimum de pension à 1.000 euros ?
Quand et comment faire sa demande de retraite ?
Suppression des régimes spéciaux de retraite : combien pourrait rapporter une telle mesure ?
Retraite complémentaire Agirc-Arrco : attention à ne pas confondre les différentes décotes
Réforme des retraites : le gouvernement pourrait envisager des mesures avant la présidentielle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles