La bourse ferme dans 3 h 24 min
  • CAC 40

    5 783,68
    +0,27 (+0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 351,51
    +2,91 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9634
    -0,0054 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 647,90
    -7,70 (-0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    19 592,36
    -401,05 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    432,20
    -12,34 (-2,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,11
    -0,63 (-0,80 %)
     
  • DAX

    12 285,61
    +1,42 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 981,68
    -36,92 (-0,53 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0779
    -0,0078 (-0,71 %)
     

Retraite à 64 ans: comment Gérard Larcher va mettre Emmanuel Macron le dos au mur

Denis/Rea

Le Sénat, présidé par Gérard Larcher, devrait voter début novembre le report de l’âge légal de la retraite à 64 ans lors de l’examen du budget de la Sécurité sociale. Ce qui placera le chef de l’Etat et sa majorité face à un dilemme: tenir ou non une promesse phare de la campagne présidentielle.

C’est une petite musique qui va résonner de plus en plus fort aux oreilles du chef de l’Etat. Alors qu’Emmanuel Macron a réaffirmé le 12 septembre sa volonté de réformer le système des retraites, le président Les Républicains (LR) du Sénat, Gérard Larcher, prend un malin plaisir à seriner à tous les micros la position de la majorité sénatoriale sur le sujet. "Nous proposons le passage progressif de l’âge de départ de 62 à 64 ans et l’accélération de l’allongement de la durée de cotisation, . Des propositions que j’entends voir reprises par le chef de l’Etat et le gouvernement. Je ne peux que m’en réjouir!"

Derrière la facétie sur la paternité de la mesure, le président du Sénat pose sur la table un sujet politique, qui va se révéler explosif à l’automne. Depuis 2018, le Sénat adopte en effet chaque année une modification du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour repousser l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans. Soit une mesure très proche de la promesse de campagne d’Emmanuel Macron. "A priori, nous allons la voter à nouveau cette année, c’est une question de cohérence, détaille René-Paul Savary, sénateur LR et pilier de la commission des Affaires sociales. La situation financière des régimes de retraite est toujours la même et c’est le seul moyen de ralentir la hausse des dépenses publiques dans notre pays."

La retraite à 64 ans en 2030

Le est tout ficelé. Adopté en novembre 2021, il comporte trois étages. L’âge légal de la retraite serait décalé au rythme de trois mois par an pour atteindre 64 ans en 2030, donc pour toutes les personnes nées à partir de 1966. L’allongement de la durée de cotisation requise pour toucher une pension à taux plein, prévue par la réforme Touraine de 2014, serait accéléré pour aboutir à 43 ans à partir de la génération née en 1966 (contre 1973 actuellement). Et les régimes spéciaux (SNCF, RATP, EDF, etc.) devraient converger vers ces deux paramètres en 2032. L’âge de fin de décote serait en revanche maintenu à 6[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi